Jorge Lorenzo : « il ne nous reste qu'à accepter la défaite »



Au soir du Grand Prix de Malaisie, Jorge Lorenzo feignait d’encore croire en ses chances de titre en estimant que, même s’il ne lui restait que 0,1 % de chance, il se battrait jusqu’au bout.

Mais avec 43 points d’écart et trois Grands Prix à disputer, l’espagnol se montre désormais réaliste en estimant qu’il ne lui reste plus qu’à accepter la défaite et se concentrer sur la saison suivante.

Même s’il regrettera certainement une chute évitable à Assen, Lorenzo estime également avoir été bridé par une Yamaha qui, malgré certaines évolutions positives, sera restée inférieure à sa rivale la Honda. 

« Nous freinons comme si nous marchions sur des œufs et perdons beaucoup de temps. Si nous étions compétitifs avec le pneu arrière, l’histoire serait différente. C’est frustrant parce que nous essayons, parfois nous gagnons, mais nous sommes encore loin des pilotes Honda bien que nous disposons de nouvelles évolutions. Ce n’était pas assez.

Mais c’est la moto dont nous disposons, il ne nous reste qu’à baisser la tête et accepter la défaite. Si nous perdons cette année, d’autres saisons, nous serons plus compétitifs et nous nous battrons pour le titre. Je suis convaincu que tôt ou tard, nous aurons cette possibilité. Si ce n’est pas le cas, nous accepterons la défaite mais avec la fierté d’avoir tout essayé ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-vous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de