Moto2 FP1 : Rabat et Espargaro encadrent Redding.




Les Moto2 s’élancent dans les mêmes conditions que les séances précédentes (soleil, froid et fort vent)
, dirigées physiquement sur la piste, et au chronomètre, par un Scott Reding très rapide (1.33.992) qui semble immédiatement vouloir adresser un message fort à tous ses rivaux..
Xavier Siméon chute dès son deuxième tour, heureusement sans gravité, mais sa moto semble très abîmée.

Pol Espargaro et Esteve Rabat sont bien présents en haut du classement mais c’est un étonnant Mattia Pasini qui talonne immédiatement le Britannique. Ce dernier poursuit son effort et aligne un 1.33.399, à comparer avec le 1.33.705 de la pole 2012! Même si Alex de Angelis pointe le bout de son nez, tous les pilotes sont maintenant relégués à près d’une demi-seconde et il faut attendre un long moment avant que les positions ne changent. Et c’est en l’occurrence Jordi Torres qui vient coiffer De Angelis de 3 centièmes de seconde alors que Pol Esaprgaro est maintenant à une seconde pleine de Redding.

A 19 minutes de la fin de séance, Marcel Schrotter chute dans le gravier mais finit dans les AirFence et semble sonné. Johann Zarco est alors 12ème tandis que Xavier Siméon, crédité d’aucun tour rapide, prend son mal en patience dans son box pendant que l’on tente de réparer sa moto.

Les temps sont inhabituellement espacés pour la catégorie et seulement huit pilotes sont dans la même seconde. En particulier, Nakagami, Zarco et Aegerter semblent plus à la peine qu’à leur habitude.
Pol Espargaro, au prix d’une attaque spectaculaire et entre deux figures de style, réussit à détrôner Redding  pour 6 centièmes à 6 minutes de la fin de séance (1.33.335).

Rabat accélère également et aligne alors un impressionnant 1.33.157. Nico Terol, sixième, subit une crevaison à l’arrière et termine prématurément sa séance tandis que Pol Espargaro semble mécontent de sa moto avant de s’arrêter en piste quelques secondes plus tard.
De toute façon, le classement n’évoluera sensiblement plus, à l’exception de la belle prestation de Sandro Cortese.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de