Philip Island : Rabat déjoue les pièges de la piste mangeuse de gomme



Si la météo se montre particulièrement cruelle sur une partie de l’Australie, provoquant de malheureux feux de brousse dévastateurs dans le sud-ouest, elle a pour effet d’offrir des températures plutôt rares, à cette période de l’année, sur le circuit de Philip Island.

En effet, c’est avec un thermomètre affichant 23° que les pilotes de la catégorie intermédiaire se sont élancés pour la troisième et dernière session d’essais libres.

Comme hier, c’est une nouvelle fois Tito Rabat, l’homme en forme du moment, qui s’est emparé du meilleur chrono et ce même si c’est son équipier, Pol Espargaro, qui a dominé la majeure partie d’une séance particulièrement serrée où on retrouve 15 pilotes en moins d’une seconde.

Les ‘Pons boys’ sont séparés de 169 millièmes et devancent un pilote VDS mais pas nécessairement celui qu’on attendait puisque c’est Mika Kallio qui monte sur la troisième marche du podium alors que son équipier, Scott Redding, pointe en cinquième position, à 448 millièmes de celui qui le remplacera la saison prochaine.

Johann Zarco, huitième hier, confirme ses progrès en s’emparant du sixième chrono à une demi-seconde du chrono de référence.

Dominique Aegerter, dont l’état du pneu faisait peur à voir en fin de séance (voir photo galerie) clôture la FP3 en septième position, devant son compatriote Tom Tom Lüthi, Jordi Torres et Nico Terol qui ferme la marche du top10.

Xavier Simeon, a poursuivi son travail en vue de la course et prend la onzième position, à 8 dixièmes de Rabat.

On notera tout de même que la piste australienne reste extrêmement piégeuse et que de nombreux pilotes sont partis à la faute. C’est évidemment une donnée qu’il faudra prendre en considération, au moment d’aborder les qualifications, afin d’éviter une chute qui pourrait compromettre la course de demain.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de