Lorenzo se mange une mouette avant de bouffer le record de la piste



Impérial, c’est le mot qui qualifie le mieux la prestation 5 étoiles de Jorge Lorenzo lors des qualifications du Grand Prix d’Australie.

Pourtant tout avait plutôt mal commencé puisqu’après deux tours, l’Espagnol percutait une mouette qui venait se caller dans le passage de roue de sa M1.

La suite n’est qu’une histoire d’art, de pilotage sur le fil, de trajectoires à couper le souffle…et de fin tragique pour le volatile, paix à son âme. Bravo l’artiste !

« J’ai percuté un oiseau lors des premiers tours sur la moto, heureusement, nous avons pu l’enlever et j’ai pu m’élancer pour une deuxième tentative mais sans passager cette fois. C’est peut-être à cause de ça que je suis allé un peu plus vite et que j’ai pu prendre la pole position. Je suis très heureux parce que j’ai poussé à la limite pour accomplir ce tour et j’ai réussi un très bon chrono. Nous rencontrons quelques problèmes avec le pneu parce que le nouvel asphalte provoque beaucoup de graining. Nous verrons demain, si la Dorna ou Bridgestone prendra des décisions pour la course de demain. Si nous pouvons prendre un bon départ, nous allons essayer de nous échapper dès le début ».

 

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de