Moto2 : Caterham se démarque déjà des autres teams… Proposition de décryptage.



La société malaisienne n’a pas encore mis une roue dans le paddock qu’elle est déjà l’objet de toutes les attentions et convoitisesEt cela n’est pas apparemment pas près de s’arrêter…

Selon les dernières informations en notre possession, le team Moto2 aurait déjà pris quelques décisions sur les options techniques retenues; châssis Suter, bien sûr, mais carénages « maison » pour se démarquer de la firme suisse.
Jusque là, rien de bien extraordinaire, d’autant qu’il est possible que ces éléments, à l’image de ceux du team F1, bénéficient un tant soit peu de la soufflerie du team Williams F1.

A première vue plus incongru, Caterham n’utiliserait pas non-plus les suspensions Öhlins unanimement adoptées par les autres teams.

Là, à priori, on a plus de mal à comprendre; les suspensions sont un domaine très technique dans lequel l’expérience accumulée au fil des années par la marque suédoise semble difficilement contournable pour un team qui entend bien jouer au premier plan.

Mais loin de vouloir utiliser leurs propres suspensions, Caterham aurait choisi la marque WP, ex-White Power, qui avait déjà procédé à des essais de sa fourche en aluminium avec Sandro Cortese à Valence, avant le début de saison 2013 (dossier technique WP).

Et là, tout commencerait à se mettre en place dans les esprits tordus des simples passionnés que nous sommes!
WP? C’est à dire KTM…
WP sur une KTM, c’est aujourd’hui chez Aki Ajo que ça se passe …
Aki Ajo qui est déjà aidé par Air Asia, c’est à dire Caterham…
Aki Ajo qui fait déjà courir un pilote malaisien…
Aki Ajo qui, depuis un moment, aimerait bien pouvoir mettre un pied, même virtuel, en Moto2, quitte à prendre pour cela un pilote malaisien…
En plus d’être aidé par Air Asia, il serait encore mieux que ce pilote malaisien soit également soutenu par Petronas…
Aki Ajo, qui rejoindrait sur ce plan KTM, qui aimerait également « monter » en Moto2, mais pas tant que Honda y fournit les moteurs…

Stop! Stop! Stop!
Toutes ces imaginations de « grandes manoeuvres » nous donnent le tournis et nous dépassent très largement!

Revenons donc à quelque chose de beaucoup plus simple, concret et actuel, le Grand Prix de Motegi et les trois titres mondiaux qui sont en train de s’y déterminer. 

Photo: Kalex Moto2 équipée des suspensions WP.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de