Valentino Rossi : « Dimanche, nous devons essayer de rouler à tout prix »



Après le flag to flag en Australie qui nous a réservé de grandes surprises et ce n’est pas Marc Marquez qui nous contredira, le Japon nous réserve, lui aussi, sa petite spécialité : le Grand Prix sans essais.

Menacé par des typhons, l’archipel s’est surtout éveillé dans un brouillard le plus complet qui décidait de ne pas lever le camp et donc, de ne pas permettre à l’hélicoptère médical de décoller.    

Dès lors, tout le monde est resté au stand pour toute la journée et on attend désormais la suite des opérations.

Cet état de fait n’a pas plu à Valentino Rossi qui avait hâte de fouler la piste japonaise.

« Que puis-je dire? C’est, je ne me suis vraiment pas amusé. Nous aurions vécu des essais sur piste humide tout à fait normaux et donc la journée aurait été importante Il aurions pu et dû rouler mais d’un autre côté, c’est normal d’avoir annulé les séances pour raisons de sécurité. On ne pouvait pas rouler sans l’hélicoptère médical disponible avec l’hôpital aussi loin.
Toutefois, ça complique la situation , parce que la journée de demain devrait est décisive et malheureusement nous pourrions trouver les mêmes conditions qu’aujourd’hui. L’hélicoptère n’a pas pu décoller à nouveau ».

Mais alors, on fait quoi? « Si les conditions nous empêchent de rouler demain, on pourrait faire un warm-up, puis une qualification et immédiatement la course. Ou alors copier la formule Indy, où , dans ce cas, les pilotes sont placés sur la grille de leur classement. Dimanche, nous devons essayer de rouler à tout prix et avoir une séance d’essais complète avant la course ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-vous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de