Aleix Espargaro : « si j’avais su, je ne serais peut-être pas parti »



Avec l’arrivée des Yamaha « open » sur le marché et plus particulièrement chez Forward, Aleix Espargaro, coincé sur une Aprilia de chez Aspar, faisait de ses pieds et de ses mains pour casser son contrat et rejoindre l’écurie de Giovanni Cuzari.

Mais après avoir trouvé un accord avec sa nouvelle écurie (même si son arrivée n’est pas encore officiellement confirmée) et son ancienne, les choses se sont enchainées à une vitesse incroyable et pas nécessairement dans le sens voulu par l’Espagnol.

En effet, avec le départ de Dall’Igna de chez Aprilia, Aspar optait pour les Production Racer de Honda qu’on annonce extrêmement compétitive alors que l’inconnue est encore totale quant aux Yamaha Production Racer.

« Je pense que la mise à jour d’Aprilia sera bonne, mais pas à temps pour l’année prochaine … C’est frustrant parce que si je savais avant [sur le passage d’Aspar d’Aprilia à Honda], peut-être que je ne serais pas parti. Mais de toute façon je pense que la Yamaha sera compétitive ».

Voilà qui doit faire plaisir au patron de Forward qui, rappelons-le, devra payer, tout comme Espargaro, une partie de sa clause libératoire.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store