Coupe Yamaha YZF 125 R : le premier pas vers les GP, sous la houlette de Yamaha Motor France, ZF Grand Prix et la FFM.



Lors du Salon Moto Légende qui s’est déroulé le week-end dernier à Vincennes, aux portes de Paris, nous avons eu l’occasion d’interroger Eric de Seynes, Président Directeur Général de Yamaha Motor France, sur la suite que comptait donner cette firme à la première saison de sa Coupe YZF 125 R instiguée par le tandem Johann Zarco et Laurent Fellon.  

Sa réponse a été claire et détaillée; les trois premiers de la coupe, Anthony Dumont, Hugo Clère et Michaël Coupé, seront convoqués sur le circuit parisien de Carole, le 23 novembre prochain, où ils y effectueront des roulages sur une Yamaha R6 déréglée.

Oui, vous avez bien lu, « déréglée », car les pilotes seront jugés dans un premier temps sur leur capacité à orienter les réglages de la moto dans la bonne direction.
C’est là une approche tout à fait originale, et vraiment digne d’intérêt, en vue de trouver le pilote le plus complet possible.

Puis, les trois pilotes recevront une R6 réglée et là, évidemment, le chronomètre sera prépondérant. Après délibération du jury, composé de Jacques Bolle, Président de la Fédération Française de Motocyclisme, d’Eric de Seynes, Président de Yamaha Motor france, de ZF Grand Prix (Johann Zarco et Laurent Fellon) et de journalistes spécialisés comme, par exemple, l’Insider Gilles Della Posta, le, ou les pilotes sélectionnés se verront accorder un budget pour l’année 2014.

Et, là encore, Yamaha Motor France fait preuve d’une grande ouverture d’esprit puisqu’il ne sera pas obligatoire de rouler sur une Yamaha pour l’obtenir. En effet, si l’un des Français est sélectionné, il s’orientera probablement vers du Supersport en championnat de France, mais s’il s’agit du Belge Michael Coupé, on prévoit plutôt une participation au championnat d’Espagne en Moto3.

Et Eric de Seynes a été catégorique: « notre but est vraiment de trouver un pilote talentueux et de l’aider. Si la situation l’exige, nous avons la souplesse pour le faire, même s’il court l’année prochaine sur une autre marque de moto. »

Quoi qu’il en soit, on ne peut qu’applaudir ce très beau fair-play de la part de Yamaha Motor France et de son passionné de président.

Par ailleurs, ZF Grand Prix, la structure de Johann Zarco et Laurent Fellon, insiste particulièrement sur le fait que seront récompensés les valeurs morales et le travail prêt à être fourni par les pilotes. 

Laurent Fellon: « le pilote doit rentrer dans une sorte de moule psychologique. Nous pouvons et voulons l’aider, mais seulement s’il est prêt à faire tous les sacrifices nécessaires pour y arriver. Sinon, ce serait se mentir et le succès ne sera pas au rendez-vous. » 
Dans ces conditions, ZF Grand Prix ne verrait pas d’objection à ce qu’un pilote sélectionné puisse « redoubler » la Coupe Yamaha pour y travailler ses qualités et ses défauts, avant de partir sous d’autres cieux. 

Nous vous tiendrons évidemment au courant du résultat de cette ultime sélection qui clôturera ainsi la première édition de cette coupe appelée à connaître un très vif succès.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store