Pol Espargaro est Champion du Monde. Simeon quatrième



Il y avait peu de chance qu’avec un poignet fracturé, Scott Redding puisse battre Pol Espargaro, à Motegi, mais il lui restait l’espoir d’entretenir le suspense jusqu’au dernier Grand prix de la saison, à Valence, en repoussant le sacre de son adversaire.

Malheureusement pour lui, dès le second virage, Esteve Rabat se faisait désarçonner de sa Kalex qui das la chute, venait faucher celle du Britannique.

Vu le nombre de pilotes au sol, la Direction de Course décidait alors de brandir le drapeau rouge et d’annoncer un second départ pour une course limitée à 15 tours.

Pol Espargaro en profitait pour passer de la septième place sur la grille à la seconde au premier virage.

L’Espagnol s’envolait donc vers le titre de Champion du Monde après avoir compté jusqu’à 38 points d’écart sur son rival au soir du Grand Prix de Grande Bretagne.    

Scott Redding et Pol Espargaro se retrouveront donc en MotoGP, la saison prochaine, avec une production Racer pour le premier et une M1 pour le second.

Mika Kallio, second, a bien essayé de suivre le rythme d’Espargaro mais sans succès, il termine deuxième après avoir résisté, jusqu’au bout, au retour de Tom Lüthi.

Xavier Simeon avait besoin d’obtenir un bon résultat et c’est ce qu’il s’est offert, aujourd’hui, en terminant quatrième.

En revanche, on regrettera le problème de sélecteur de Johann Zarco, en bagarre avec le belge pour la quatrième posutio.

On souligne également l’norme prestation de Dominique Aegerter qui, impliqué dans la chute du premier tour, était transporté à la Clinica Mobile qui lui diagnostiquait une épaule déboîtée.

Mais il en fallait plus pour faire reculer le Suisse qui décidait de repartir des stands pour terminer huitième de la course. 

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de