Dominique Superman Aegerter, crée l’exploit et forge l’admiration



Pris dans la chute du premier tour qui impliquait plusieurs pilotes, dont Redding et Rabat et qui obligeait la Direction de course à brandir le drapeau rouge, Dominique Aegerter se relevait avec une épaule déboitée.

Nullement découragé, le Suisse, qu’on appellera désormais le guerrier, se précipitait à l’infirmerie pour remettre en place son épaule meurtrie et prenait le second départ depuis la ligne des stands.

Parti dernier, il remontait peu à peu le peloton pour finalement terminer à une huitième place qui forge l’admiration !

« Dès que je me suis retrouvé au sol, j’ai su que mon épaule était sortie; quand j’ai compris que le drapeau rouge était présenté, je me suis dit: c’est ta chance, si tu arrives à ramener ta moto au stand, tu pourras peut-être repartir. J’ai immédiatement rejoint les médecins de la clinique mobile, ils ont dû se mettre à plusieurs pour remettre mon épaule à sa place et après une radiographie qui a confirmé qu’il n’y avait pas de fractures, j’ai pu rejoindre mon stand. Quelques secondes trop tard pour pouvoir revenir à ma place sur la grille, mais assez tôt pour me placer derrière tout le monde. Après? Dès que la course a été lancée, je n’ai plus pensé à l’accident et je n’ai plus eu mal; je pouvais attaquer comme je le voulais, jusqu’à cette huitième place ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de