Motegi : le Grand Prix de tous les dangers?



Malgré des courses effectuées sur une piste sèche, les accidents et autres chutes ont été nombreuses lors de cette avant-dernière manche du championnat du monde; chutes des deux leaders du championnat en Moto3, accident qui aurait pu être gravissime au départ des Moto2 et leader des CRT obligé de sauter de sa moto en marche n’en sont que les faits les plus emblématiques.

Peut-on légitimement corréler ceci à un déroulement du Grand Prix plus que perturbé par la météo?
Sans doute, au moins dans une certaine mesure;  pilotes n’ayant que peu rouler pour apprendre ou se remettre en mémoire le circuit et motos peu ou pas réglées sur le sec ne sont pas des éléments à négliger dans un sport où l’on évoule sans cesse sur le fil du rasoir.

Marc Marquez lui-même avoue qu’il n’était pas vraiment à l’aise lors du Warm Up du dimanche matin, sa première séance sur le sec, ce qui lui arrive habituellement le vendredi mais est peu à peu effacé au fur et à mesure des roulages successifs, et qu’il a failli tomber deux fois en course avant de laisser partir Lorenzo.

Quoi qu’il en soit, et fort heureusement, personne n’a été gravement blessé, même si les images des Moto2 nous ont fait froid dans le dos.
Seul Alex Marinelarena (Moto2 BQR- Avintia) a perdu conscience quelques minutes et, en conséquence et selon le protocole en vigueur, a été transféré à l’hôpital de Tokyo où un traumatisme crânien et des poly-fractures du poignet ont été diagnostiqués.
Il a repris connaissance mais restera en observation jusqu’à lundi matin.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de