Motegi : options de freinage utilisées par les pilotes Yamaha et Honda



Comme nous l’avions signalé avant le Grand Prix, le circuit de Motegi est unique sur le plan du freinage, car il s’agit du plus exigeant du championnat dans ce domaine.

Sans revenir sur les explications déjà données, attachons-nous à constater quels ont été les choix des pilotes des deux usines japonaises pour pallier à cette contrainte.

Chez Honda, les RC213V se sont présentées munies de disques carbone  « normaux » de 320 mm, rapidement remplacés par des disques acier à cause de la pluie.

 

Pour la course, Marc Marquez a fait monter des disques de 340 mm, comme la grande majorité des concurrents.

Outre avec le diamètre, on peut voir la différence avec la largeur du carbone non-frotté par les plaquettes et également grâce à l’entretoise (ici dorée) entre l’étrier et le bas de fourche.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de