[CP] Redding se bat pour la pole dans le vent de Phillip Island



Le pilote du Marc VDS Racing Team Scott Redding a terminé la qualification du Grand Prix d’Australie à seulement 0,125 seconde de la pole position au terme d’une incroyable séance sur le circuit de Phillip Island.

Alors que de lourds nuages menaçaient les 4,4 km du circuit australien en début de séance, Redding a immédiatement attaqué pour profiter des meilleures conditions. Le pilote de 18 ans était alors conscient que la pluie allait jouer un rôle déterminant au cours de cette qualification.

La pluie est arrivée après que Redding a bouclé quatre tours. Mais sa décision de passer tout de suite à l’attaque lui avait cependant permis de se hisser au sommet de la feuille des temps avec un chrono de 1’36.213.

Mais alors que Redding semblait parti pour décrocher la pole position pour avoir profité au mieux du package cadre et bras oscillant de la Suter MMXII, la pluie s’arrêtait et un vent violent asséchait rapidement la piste.

Redding rétrogradait avant de signer un chrono de 1’34.699 qui lui permettait toutefois d’assurer une place méritée sur la deuxième ligne de la grille de départ grâce à un honnête quatrième temps. Son dernier tour démontrait toute son habilité et sa détermination, le Britannique parvenant à améliorer le meilleur temps qu’il avait réalisé aux essais libres, 1’34.783, malgré des conditions loin d’être idéales.

Du côté de Mika Kallio, la chance a encore fait défaut. Victime de l’averse, Redding a dû se contenter de la quinzième place de cette qualification alors que le pilote de 28 ans du Marc VDS Racing Team s’était montré l’un des plus rapides au cours des essais libres.

Kallio pensait pouvoir obtenir une place sur la deuxième ligne, mais il n’y est pas parvenu, faute d’avoir réussi à profiter des conditions lorsqu’elles étaient les meilleures, en début et toute fin de séance.

Scott Redding #45 : 1’34.699 – 9 tours – 4e

« Je ne suis pas trop déçu de ne pas avoir pu décrocher la pole, mais je dois dire qu’à un moment j’ai cru que j’allais pouvoir conserver le meilleur temps. Quand il a commencé à pleuvoir assez fort, je ne pensais pas que la piste sécherait et je me suis dit que j’allais récupérer la pole. Mais je suis content d’avoir réussi à améliorer mon chrono à la fin, quand il le fallait, car la pression était forte et les conditions loin d’être optimales. Je ne peux pas être déçu de finir quatrième avec une moto que je n’avais jamais eu l’occasion d’essayer avant ce week-end. On a fait un changement avant la qualification car j’avais un peu de mal à descendre en petit 35 ce matin, et je me suis tout de suite senti mieux. C’était un pari qui a payé et je suis certain que demain je pourrai me battre, comme l’an dernier, pour le podium. »

Mika Kallio #36 : 1’35 ;564 – 13 tours – 15e

« La météo nous a pénalisé aujourd’hui, et c’est dommage car j’avais figuré tout au long des essais dans le top six. On est parti en début de séances avec des pneus usés pour travailler pour la course car nous ne pensions pas que la pluie arrive aussi vite. Quand la piste a commencé à sécher j’ai réussi à améliorer dans les trois premiers partiels, mais il pleuvait encore dans le T4 et cela n’a rien donner. En fin de séance, je n’ai non plus réussi à améliorer car il y avait encore des tâches d’humidité sur la piste, ce qui m’a perturbé. Ce circuit favorise généralement les courses en paquet. Je n’ai plus qu’à prendre un bon départ pour essayer de me battre pour un top six. »

Michael Bartholemy – Team Manager

« Nous avons cru à un moment que la pole serait pour nous, mais la pluie a transformé la séance en loterie. Scott était incroyablement rapide en début de séance grâce aux modifications apportées à sa moto, et cela lui a permis de gagner en confiance pour attaquer en fin de séance quand il l’a fallu. Il a fait son meilleur temps en fin de séance, ce qui prouve qu’il se sent désormais d’attaquer lorsque les conditions ne sont pas les meilleures. Cela prouve aussi que prendre le risque d’utiliser le châssis Suter MMXII 2012 était un pari qu’il fallait faire, même si nous ne l’avions pas essayé avant de venir ici. Je suis certain qu’il sera en mesure de se battre demain pour le podium. Je suis déçu en revanche pour Mika car il s’était montré performant tout au long des essais et sans la pluie je suis sûr qu’il aurait fini sur la deuxième ligne. Malheureusement, il ne s’est pas senti aussi à l’aise que Scott en fin de séance et il s’est classé quinzième. Je suis certain que la vitesse qu’il a montrée ce week-end lui permettra de faire une belle course. Un top six est tout à fait dans ses cordes. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de