GP de Jerez, Moto2 : Confirmation, revanche et rattrapage



Les pilotes du Moto2 seront ce week-end en Europe pour le second Grand Prix de l’année. Après la nuit éclairée par les 3600 ampoules du circuit de Losail, c’est le soleil, espérons-le, de Jerez, dans le Sud de l’Espagne qui se dressera devant eux.

Le Grand Prix du Qatar en Moto2 fut étonnant. Peut-être en raison des excellents chronos réalisés par les pilotes, envoyant les temps enregistrés en 2010 aux oubliettes. Peut-être aussi parce que le nouveau venu, Marc Marquez, champion du monde 125, après un mauvais départ, a réussi a balayer d’une glissade les bonnes dispositions démontrées durant les tests hivernaux. Mais assurément parce que peu de monde s’attendait à ce que les écarts entre les pilotes soient aussi importants. Le second, Andrea Iannone, s’est ainsi retrouvé à plus de 4 secondes du vainqueur du jour, Stefan Bradl. Le sixième, Simone Corsi, pointait, quant à lui, à plus de 16 secondes de l’Allemand.

Le grand vainqueur, Stefan Bradl, tentera, tant que faire se peut, de prolonger d’une course son petit brevet d’invincibilité. Vu le nombre de prétendants, l’Allemand aura fort à faire.

Andrea Iannone, l’autre grand vainqueur, moral cette fois-ci, arrivera à Jerez gonflé à bloc. Parti de la seizième place sur la grille de départ, l’Italien a réussi à ramener sa Suter au second rang. Il sera donc là pour gagner et nul doute qu’il ne fera aucun cadeau à ses adversaires.

Voilà pour les satisfaits du week-end qatari.

Trois autres catégories peuvent être distinguées. Celle des pilotes qui doivent une revanche à leur team et à leurs supporters. C’est le cas de pilotes comme Takahashi, Lüthi, de Angelis, Corsi ou encore le Français Jules Cluzel qui s’est laissé décrocher alors qu’il était dans le bon wagon en début de course.

Une autre catégorie est celle des pilotes en rattrapage. Au premier rang desquels on retrouve Marc Marquez, qui vu ses résultats pendant la pré-saison s’était déjà glissé parmi les favoris des bookmakers. Il y a aussi le Britannique de chez VDS, Scott Redding, qui a ruiné sa course sur une erreur qui lui est entièrement imputable. L’autre pilote de chez VDS, Mika Kallio, auteur d’une modeste vingtième place à Doha, se retrouve un peu dans la même situation que son équipier. Nul doute que le Finlandais aura à cœur de récupérer une place plus en adéquation avec ses ambitions et son statut. On peut aussi citer des pilotes comme, di Meglio, Corti, Aleix Espargaro ou encore Sofuoglu.

Enfin la troisième catégorie est celle des pilotes qui ont montré quelque chose mais qui devront récidiver et améliorer. C’est notamment le cas de Bradley Smith qui, avec sa neuvième position, a montré des perspectives intéressantes pour sa Mistral210. C’est aussi le cas de notre pilote RTL Sport, Xavier Siméon. Auteur d’une course correcte mais d’une mauvaise qualification, Xavier va devoir améliorer tout en continuant à découvrir sa moto. La pression pour ce premier rendez-vous était à son comble mais gageons qu’il reprendra dès ce week-end sa marche en avant et se rapprochera doucement du Top 15 et donc des points. Pour cela, vu le nombre de pilotes sur la grille, il s’agira de s’améliorer en qualification.

Les réponses nous attendent dès ce vendredi lors des premières séances d’essais libres. Vous pourrez les suivre, en direct, sur RTL Sport. Quant à nous, nous vous fixons rendez-vous pour les résumés et réactions qui suivront ces séances…Stay Tuned !


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de