[CP] Xavier Siméon n’a pas vécu une course tranquille en Australie



Après un début de course difficile, Xavier Siméon a chuté à mi-parcours de l’Iveco Australian Grand Prix Moto 2. Le pilote RTL Sport est évidemment déçu. Il se concentre déjà sur le prochain Grand Prix en Malaisie.

« Ce ne sera pas une course tranquille ! » déclarait Xavier Siméon quelques instants avant le début de la course. Le pilote RTL Sport ne croyait pas si bien dire car – hélas – son commentaire allait s’avérer prémonitoire.

Quelques heures avant la course, le warm up s’était pourtant bien déroulé pour Xavier Siméon qui a pu améliorer son temps des essais de 3 dixièmes en signant un prometteur 1’36’’051.

La course fut autrement plus compliquée : « Je suis parti de la 23ème place sur la grille. J’ai bien tiré mon épingle du jeu en bouclant le 1er tour en 19ème position. Comme d’habitude, les premiers virages ont été très disputés. Quelques gouttes de pluie sont tombées, il faisait froid (16°), il y avait vraiment beaucoup de vent. J’ai senti très vite que mes pneus ne montaient pas assez en température. L’adhérence était très limite. Au 4ème tour, j’ai tiré tout droit. Cela m’a fait perdre beaucoup de temps bien sûr. Et puis Pons m’a sorti au 6ème tour. J’ai entamé ma remontée en réalisant des chronos intéressants. Au 13ème tour, je me suis retrouvé au point mort entre deux rapports de boîte dans un grand virage à gauche rapide. La moto a pris de la vitesse et je n’ai pas eu d’autres solutions que de tirer tout droit. Tout a été très vite, je suis tombé. J’ai tapé assez fort avec la tête mais mon casque m’a bien protégé, ça va ….. » raconte Xavier Siméon, très déçu.

« C’est sur, j’attendais un tout autre résultat de cette course. Le week-end a vraiment été compliqué. Je me concentre déjà sur le prochain Grand Prix. » ajoute le pilote RTL Sport qui ne gardera pas un bon souvenir de cette épreuve australienne.

De Angelis, vainqueur, devance Bradl et Marquez. Ce dernier qui partait de la dernière position sur la grille suite à une pénalité ne s’est posé aucune question : il a attaqué sans relâche durant 25 tours. Le suspens reste intense, l’allemand reprend la tête du Championnat pour 3 points.

Prochain rendez-vous dès la semaine prochaine en Malaisie sur le circuit ultra moderne de Sepang.

Xavier Simeon Info Team

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de