Marc Fissette à la conquète de Macau



Ce mardi 5 novembre, Marc Fissette a  quitté la Belgique. Il s’est envolé pour Macau où il va disputer, pour la deuxième fois de sa carrière, cette course à nulle autre pareille.

Souvent comparé à Monaco parce qu’il se dispute en ville, le tracé de Macau est terriblement exigeant et particulièrement dangereux. Il n’est pas rare d’y voir les pilotes frotter une épaule contre un rail de sécurité en plein virage. Cela fait partie de cette course où les plus grands pilotes du monde ont déjà posé leurs roues.

Aussi, quand l’opportunité s’est présentée à lui, le pilote liégeois a sauté sur l’occasion.

« C’est Mario Kupper  avec qui je me suis déjà rendu à Macau, mais aussi au TT de l’île de Man qui m’a fait la proposition », raconte Marc, « je n’ai pas hésité bien longtemps.  C’est une aventure hors du commun. »

Marc Fissette prendra part au GP de Macau au guidon de la Yamaha R1 DG Sport Herock qui a participé au championnat du monde d’Endurance. « Mario Kupper est en fait le chef mécanicien de cette machine qu’il connait comme sa poche », poursuit Marc Fissette, « c’est une super moto qui me permettra, j’en suis certain, de réaliser de belles choses là-bas. »

S’il s’est envolé  le 5 novembre, Marc Fissette ne disputera sa course que le samedi 16 novembre. Pour sa première apparition sur ce tracé, il avait signé une performance exceptionnelle, décrochant une magnifique neuvième place. Nul doute qu’au guidon de la Yamaha DG Sport Herock, il aura à cœur d’améliorer ce résultat.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de