CEV : Les forces françaises débarquent sur la côte espagnole ce week-end !



En fin de saison, le Championnat d’Espagne de Vitesse est souvent envahi par un grand nombre de pilotes de championnats étrangers. Cette année encore, la tradition est respectée avec 43 pilotes attendues en Moto2/Superstock, et pas moins de 62 inscrits en Moto3.

La France amène quant à elle la grosse artillerie, que ça soit par le biais des pilotes, des équipes ou même des machines.

En Moto3 tout d’abord, la liste est longue malgré deux absents initialement prévu : Jules Danilo qui est en période d’examen et Christophe Arciero qui n’a pas trouvé le budget nécessaire.  Du côté des habitués, Fabio Quartararo sera présent et en confiance après des tests positifs. Hugo Casadesus sera également de la partie et tentera de se qualifier pour la course, ce qui lui avait fait défaut lors de la seconde manche à Albacete.

L’équipe de France emmènent leurs Honda que piloteront deux sélectionnés pour la RedBull Rookies Cup en 2014 : Enzo Boulom et Corentin Perolari. Plus surprenant, la présence d’Anthony Dumont, qui passe ainsi de la coupe Yamaha au CEV. 

Du côté des machines, une nouvelle Moto3 française fera son entrée pour mieux préparer la saison suivante. Il s’agit de la BMS, et elle sera piloté par un autre futur engagé de la RedBull Rookies Cup, l’Espagnol Marc Garcia.

Autre machine tricolore, cette fois en Moto2, la désormais célèbre TransFIORmers de Christian Boudinot, aura à son guidon un ancien pensionnaire du championnat du monde, Valentin Debise. Une place laissée vacante par Lucas Mahias, qui sera également présent, mais au guidon de la Suter de l’Equipe de France. Les Moto2 partageront la piste avec des Superstock, aux mains des autres compatriotes que sont Remi Salles, Pierre Texier et Pierre Ginieys.

Du côté belge, nous retrouverons Amaury Jakab, mais aussi Loris Cresson. Petite surprise, Livio Loi sera également présent, et ne devrait pas être le seul habitué du championnat du monde.

Deux courses seront disputées en Moto3, à 11h et 14h le dimanche. En Moto2 il faudra se contenter d’une seule manche à 13h. Le jour de gloire est arrivé ?

Stay Tuned !
Rejoignez-nous sur facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de