CEV : Fabio Quartararo fait la pôle en Moto3, Lucas Mahias cinquième en Moto2



Dans un week-end où un grand nombre d’étrangers viennent disputer les dernières manches du CEV, les espagnols ne sont plus maître sur leurs terres. Un Français et un Malaisien partiront de la première position dans leur catégorie respective.

En Moto3 tout d’abord, c’est le jeune prodige français qui a dominé les débats. Le nouveau moteur semble porter ses fruits. En réalisant huits tours quand ses adversaires en faisait plus du double, le français a assuré un chrono rapide dès le départ, puis est rentré aux stands.
Il place ainsi sa FTR-Honda devant trois KTM, en commençant par celle de Maria Herrera qui se classe seconde. L’Espagnole envoie ainsi un message à ses adversaires, il faudra compter sur elle dans la course au titre.

En sixième position, le fils de Wayne Gardner, Remy, devance Livio Loi de retour sur le circuit de Valence après l’avoir quitté une semaine auparavant.
Notons également la huitième place du leader au championnat, Marcos Ramirez, et la seizième de Bryan Schouten, second. Le classement pourrait bien se voir bouleverser à la fin du week-end.

Enzo Boulom et sa Honda de l’équipe de France se place en 34ème position, quand son coéquipier, Corentin Perolari est 41ème. Entre les deux sélectionnés en RedBull Rookies Cup, on retrouve Loris Cresson qui se qualifie à la 36ème place.
Les deux derniers francophones sont Anthony Dumont et Hugo Casadesus, respectivement 50ème et 52ème.

Du côté de la Moto2, on retrouve un futur pensionnaire du championnat du monde mais aussi wild-card à de nombreuses reprises, le Malaisien Hafizh Syahrin. Au guidon de sa Kalex, il devance une machine que l’on n’a pas l’habitude de voir, une Ariane pilotée par Roman Ramos. Le « podium » des qualifications est complété par un ancien pilote de MotoGP, l’argentin Sebastian Porto. Un joli retour à la compétition !

Derrière lui nous retrouvons celui qui a signé chez Tech3 pour la saison prochaine, Alejandro Marinelarena, suivi de Lucas Mahias sur la Suter de l’équipe de France. 

C’est un peu plus compliqué pour Valentin Debise sur la TransFIORmers, en 31ème position.

Stay Tuned !
Rejoignez-nous sur facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store