Moto3 : Les points d’interrogations du plateau 2014 sont encore nombreux



Il y a quelques jours la FIM dévoilait la liste provisoire des pilotes qui devraient constituer la grille de la plus petite des catégories, alors que pendant ce temps-là, les équipes menaient des essais sur différents circuits espagnoles.

En analysant ces deux évènements, plusieurs zones d’ombres apparaissent quant aux jeunes espoirs qui participeront réellement au championnat du monde l’année prochaine.

Tout d’abord, la liste nous montre l’absence de celle qui a réalisé de belles courses en fin d’année, Ana Carrasco. Néanmoins, la place laissée vide par l’Espagnole l’est toujours, et cette dernière a annoncé être en recherche de budget. Est-ce la vraie raison, quand on sait l’impact que peut avoir une fille sur les sponsors espagnols dans un monde de mecs?

Autre KTM encore officiellement disponible, celle du team Go&Fun Gresini. Une situation d’autant plus étonnante puisque le cousin du champion du monde, Issac Vinales, y été annoncé. Il n’était d’ailleurs absent lors des tests menés à Almeria avec Niccolo Antonelli. C’est un pilote de la RedBull Rookies Cup, Enea Bastianni, qui était au guidon de la seconde moto, sans que l’équipe n’annonce quoi que ce soit quant à une possible coopération.

Enfin, une line-up complète n’est toujours pas annoncée, celle de RW Racing. Elle perd en effet son pilote, Jakub Kornfeil, parti remplacé Maverick Vinales, chez Calvo. On sait néanmoins que cette équipe est proche de Scott Deroue, pensionnaire lui aussi de la RedBull Rookies Cup, depuis maintenant trois saisons, championnat dans lequel il n’est pas reconduit pour l’année prochaine. Il a réalisé plusieurs courses avec RW Racing Junior en Espagne mais rien n’est officiellement annoncé.

Et si toutes ces équipes n’ont pas encore pris leur décision, c’est certainement parce qu’il y a encore de très bons pilotes à placer. Et ces pilotes, on les trouve à la pelle en Championnant d’Espagne de Vitesse, dont le champion sera connu ce week-end.

Parmi eux, on retrouve notamment les pilotes de Emilio Alzamora que sont Maria Herrera et Marcos Ramirez. Ces deux espagnols auraient certainement apprécié qu’Alex Rins décroche le titre, afin qu’une place se libère dans l’équipe de leur patron…

Le second au championnat, Alejandro Medina, actuellement dans l’équipe Calvo n’a pas non plus encore trouvé sa place en Grand-Prix. Est-ce que celle d’Ana Carrasco l’attend en cas de titre ?

Dans ce contexte, Alan Techer a-t-il encore des chances de trouver un guidon en Grand-Prix ?

Autant de questions qui devraient trouver des réponses une fois le championnat Espagnol joué. Cela serait en effet étonnant que celui qui sera couronné dans le meilleur championnat préparant aux Grand-Prix ne trouve pas de guidon. A suivre…

Stay Tuned !
Retrouvez-nous sur twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de