Le prix des Moto3 en baisse en 2015 ? Pas si sûr, mais…



La commission Grand Prix s’est réunie le 10 décembre dernier, et le communiqué de presse officiel se trouve ici.
Entre autres mesures, sur lesquelles nous reviendrons prochainement, un article concerne « le contrôle des coûts des châssis roulants et la réduction de celui des moteurs », le tout applicable en 2015.

Les prix maxima convenus pour 2015 sont de 85.000 € pour le châssis roulant (et ses évolutions éventuelles, sachant que chaque composante ne pourra recevoir qu’une évolution dans la saison), et 60.000 € par pilote et par an pour six moteurs (hors boîte de vitesses), les équipes étant libres de commander autant de boîtes de vitesses qu’elles veulent, au prix maximum de 1.500 €. 

Ce résumé de la traduction du texte officiel semble tenir pour acquis une réduction des prix par rapport à ce qui se pratique actuellement, d’autant que les paroles de Carmelo Ezpeleta le confirmeraient: « Nous nous sommes mis d’accord sur des termes économiques et techniques afin de réduire les coûts… »

Soucieux de pouvoir mesurer l’amplitude de cette « réduction » qui n’a pas été imposée aux constructeurs (ils étaient conviés à la réunion et se sont mis d’accord sur les coûts), nous avons enquêté sur les prix actuels afin de pouvoir effectuer une comparaison…

Honda : à priori, il n’y aura plus de NSF alignées par les teams permanents l’année prochaine. Seules quelques Wild Cards devraient faire une apparition.
Dès lors, on oublie ce modèle assez économique pour le remplacer par les 6 motos dont la définition, et sans doute le prix, ne sont pas encore figés.
Quoi qu’il en soit, Honda ne peut qu’apprécier cette mesure puisqu’il pourra vendre ses nouvelles motos 96 500 euros (85 000 pour le châssis, 10 000 pour le moteur et 1 500 pour la boîte) à la place des NSF à 24 000 euros (somme à laquelle, évidemment, il fallait rajouter, les suspensions, les freins, le kit moteur et toute l’électronique, soit grosso-modo un bon 45 000 euros de plus).
Réduction de prix? Pas vraiment…

Mahindra : le châssis roulant + moteur tourne autour des 55 000 euros, auquel on rajoute les suspensions (8500), les jantes (2000) et une partie de l’électronique (10 000). Total, 80 000 euros.
Réduction de prix? Pas vraiment…

Kalex-KTM : elles se négocient autour des 75 000 euros et sont quasi complètes. Comptez 6000 euros d’électronique et on arrive à un prix similaire aux Mahindra.
Réduction de prix? Pas vraiment…

KTM : honnêtement, à l’inverse des autres marques, il est quasiment impossible de dénicher un prix précis et fiable. Le cercle est très restreint et complètement hermétique. Cependant, il se murmure partout que, si la RC250R pour les championnats nationaux est à « seulement » 45 000 euros, le ticket d’entrée pour la moto de Grand Prix tournerait plus autour des 100/110 000 euros.

Comme on le voit donc, plutôt que d’une réduction significative, la mesure prise par la Commission Grand Prix s’agit en fait plus d’une sorte de blocage des prix au niveau maximum actuel, blocage que l’on pourrait traduire par la volonté d’empêcher KTM de nous « refaire le coup d’Aprilia », mais sans les brusquer trop, car les intérêts autrichiens sont évidemment très importants en Grand Prix.
Le prix actuel de la moto correspondant grosso-modo au prix en 2015 pour la moto ET ses évolutions, on se doute que ces dernières ne devraient pas être importantes en cours de saison 2015… sauf à rogner sur les marges.
A l’inverse, on note que cela laisse une marge de progression de prix et/ou d’évolution en cours de saison pour tous les autres constructeurs.

Concernant les moteurs, la démarche semble la même ; clarté, encadrement et précision. En effet, si la baisse de prix est tout sauf spectaculaire (10 000 euros le moteur + 1 500 la boîte, au lieu des 12 000 euros moteur-boîte en 2013 et 2014), cela empêchera à l’avenir à certains fournisseurs de vendre un moteur sans boîte à 12 000 euros, comme on a pu le voir cette année… 

En résumé, tout cela ressemble fortement à une sorte de rééquilibrage des forces en présence, plutôt bénéfique pour le spectacle.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de