Marquez : « vous ne devenez pas grand en gagnant, ce sont les adversaires qui vous rendent grand »



En 2013, Marc Marquez défrayait la chronique en battant a peu près tous les records de précocité ayant cours en catégorie reine.

Avec un style qui lui est propre, l’Espagnol ne s’est pas fait que des amis sur la piste mais comme il l’a répété dans une interview accordée à XL Semanal, et relayé par GPOne, les pilotes ne sont pas là pour ça.

« Je ne pense pas que vous puissiez être ami avec vos rivaux. Parmi les pilotes, je m’entend bien avec Tito Rabat, avec qui je m’entraîne souvent, mais il roule dans une autre catégorie. Je m’entends également bien avec Bautista et Simon, mais je n’ai pas de rivalité directe avec eux ».

En revanche, avec Lorenzo et Pedrosa, il n’y a bien entendu pas de place pour la complicité…

«Avec Jorge, la rivalité a grandi au fur et à mesure de l’avancement de la saison et nous avons parlé de moins en moins ensemble. A la fin de la saison, la situation s’est détendue et nous avons discuté d’un certain nombre de choses. Il en sera ainsi jusqu’au début de la saison prochaine. Avec Dani par contre, après la course en Aragon, nous sommes restés quelques semaines sans parler, puis à la fin de la partie de saison, nous avons été danser ensemble, c’est un bon coéquipier et nous nous respectons beaucoup ».

Mais si la complicité n’y est pas, en revanche, le respect ne manque pas et c’est bien là l’essentiel! « On ne devient pas grand juste en gagnant, ce sont les autres qui vous rendent grand ».

Champion sur et en dehors de la piste…

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de