Hervé Poncharal touché par votre solidarité.



Comme vous en avez été les premiers informés, le team Tech3 a subi une grave inondation à quelques jours du départ de la saison. Les dommages sont importants mais toute l’équipe s’est retroussée les manches pour remettre en ordre les choses au plus vite.

Aujourd’hui, si les locaux sont relativement nettoyés, c’est l’heure d’un premier bilan et la situation n’est pas simple puisque, par exemple, des éléments comme des réservoirs, des fourches ou des disques de freins ont été emportés à la mer, et le team découvre encore des pièces manquantes tous les jours.
D’autre part, tous les documents en papier sont inutilisables, ce qui rend les démarches avec les différents experts assez compliquées et probablement très longues…

Pourtant, de ce coup dur, Hervé Poncharal préfère ne garder que le bon côté des choses et s’avoue surpris et particulièrement touché par toutes les marques de solidarité qui se sont manifestées.

Hervé Poncharal : «Nous avons été touchés à un moment où ce n’était pas facile, mais n’y a pas de bon moment et il y a plus malheureux que nous, alors nous n’allons pas pleurnicher; c’est plutôt le moment de montrer que nous sommes un groupe solidaire et que nous sommes forts dans notre tête.
Ce n’est pas un moment agréable à vivre, mais que ce soit tous les messages de solidarité que nous avons reçus, sur Internet ou autrement, ou ici, où tout le monde s’est retroussé les manches, cela fait chaud au cœur.

En temps normal, sans évènement malheureux comme celui-là, on se rend moins compte qu’il existe encore de la solidarité et des gens qui sont prêts à s’investir bénévolement.
Tout le monde a été formidable. Cela fait vraiment plaisir. Avec le recul, je pense que des choses positives émergeront de cela, à commencer par la cohésion de notre groupe.»

Puis, après un silence, visiblement ému: «C’est parfois dans les épreuves que les choses sont les plus fortes… et les plus belles.»

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de