[CP] Un bon départ pour Marc VDS dans la fournaise de Sepang



Les pilotes du Marc VDS Racing Team, Mika Kallio et Scott Redding on bien négocié la première journée d’essais du Grand Prix de Malaisie, avant-dernière épreuve du championnat Moto2 organisée ce week-end sur la piste surchauffée du circuit de Sepang.

Dans des conditions toujours extrêmes, Kallio est parvenu à se mettre dans un bon rythme dès le départ en décrochant le cinquième meilleur temps, ce matin, à moins de 0,2 seconde du top trois.

Compte tenu du degré d’humidité et de la température atteignant cet après-midi les 32 degrés, Kallio s’est ensuite concentré sur un choix de pneumatiques qui s’annonce crucial pour la course. Le pilote finlandais qui a testé toutes les options mises à la disponibilité des pilotes par Dunlop est persuadé de pouvoir se battre pour une place dans le top dix, dimanche, durant les 19 tours de course.

Ayant amélioré son chrono de 0,6 seconde cet après-midi avec un tour en 2’08.970, Kallio pointe à une encourageante huitième place au cumul des deux premières séances d’essais.

Redding a lui aussi profité d’une bonne entame de week-end en terminant à un dixième de Kallio au terme des deux premières séances de 45 minutes.

Le pilote britannique a décroché un chrono de 2’09.038, terminant à seulement 0,031 seconde du top dix. Du haut de ses 18 ans, Redding est persuadé de pouvoir tourner sur un rythme de 2’08. Pour cela, il va s’employer à rendre sa machine plus agile dans les changements de direction rapides de la piste de Sepang, deuxième circuit le plus long du calendrier du championnat du monde.

Mika Kallio #36 : 2’08.970 – 32 tours- 8e position

« On a bien démarré ce matin et j’étais content de figurer dans le top six. L’après-midi s’est aussi bien passée puisque nous avons atteint notre objectif qui était de rentrer dans le top huit. Nous avions décidé de travailler cet après-midi sur les pneumatiques pour trouver la bonne combinaison pour la course. Je pense que le bon choix sera de rouler en dur à l’avant comme à l’arrière. En se concentrant sur les pneus, nous avons loupé notre dernier run. Nous n’avions pas monté la meilleure combinaison et même si je n’étais pas non plus dans mon tour le plus rapide, je me sentais proche de la limite. Je dois aussi améliorer mon rythme en pneus neufs. Les chronos viennent facilement en pneus usés, mais je ne vais pas beaucoup plus en pneus neufs lors des trois premiers tours, ce qui n’est pas normal. Nous devons progresser à ce niveau-là pour la qualification si l’on veut obtenir une bonne place sur la grille. »

Scott Redding #45 : 2’09.038 – 28 tours- 11e position

« Ça n’a pas été une mauvaise journée, mais je peux faire beaucoup mieux. J’ai un peu de mal sur les changements de direction rapides et je manque d’un peu de grip à l’arrière. Quand je suis sur l’angle maxi, je n’arrive pas à relever la moto aussi vite que je voudrais. Nous allons devoir trouver un plan cette nuit pour améliorer l’agilité de ma moto. Il nous manque 0,5 seconde pour nous bagarrer avec les autres. Cela ne sera pas facile. J’avais l’impression aujourd’hui d’être à la limite, et quoi je fasse je n’allais pas plus vite. Nous avons eu droit aujourd’hui à des conditions climatiques typiques de ce circuit, mais il semble que le travail et l’entraînement que nous avons effectués au niveau de l’endurance portent aujourd’hui leurs fruits. Il faisait vraiment très chaud et je n’ai eu aucune baisse de régime, ce qui me donne un bon coup de boost. »

Michael Bartholemy – Team Manager

« Mika et Scott ont pas mal démarré leur week-end, mais il est clair que l’un et l’autre doivent gagner 0,5 seconde. Nous aimerions être un peu mieux classés, mais tous les deux ne sont pas loin du top six, ce qui est encourageant pour une première journée. Mika m’a encore fait bonne impression car il a tout de suite trouvé un bon feeling ce matin et il n’était pas loin du top trois. La chaleur et la piste glissante font que cette course est toujours difficile, mais Mika a bien travaillé sur les pneumatiques et cela devrait porter ses fruits aussi bien demain que dimanche. Scott a lui aussi fait du bon boulot et il a continue à apprendre comment tirer le meilleur du nouveau châssis qu’il n’utilise que depuis Phillip Island. Son équipe a des idées pour l’aider à se sentir plus à l’aise demain et je suis certain qu’il sera en mesure de montrer le vrai potentiel du package marc VDS Racing. »

Marc VDS Racing Team Press Office

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de