Marquez contrôle, Rossi part du bon pied, Espargaro et la menace Open, Ducati déçoit



Si Marc Marquez semble avoir pris ses distances lors de cette première matinée des premiers essais MotoGP de l’année, c’est pourtant Valentino Rossi qui aura été le premier à descendre sous la barre des 2.01.2.

Mais peu avant la pause, le Champion du Monde en titre lui répondait en signant un 2.00.767 bien saignant.

L’Italien (+0.354) pensait conserver cette seconde place jusqu’à la pause mais c’était sans compter sur Jorge Lorenzo (+0.315), son équipier, qui le délogeait de la seconde marche du podium lors de sa dernière boucle.

Derrière ces trois hommes, on retrouve Stefan Bradl (+0.553) mais aussi et surtout l’incroyable Aleix Espargaro qui, comme il l’avait déclaré quelques jours plus tôt, démontre que le projet Open de Yamaha est certainement plus abouti que celui de Honda.

En effet, Aleix, déjà au-dessus du lot en CRT, fait une entrée remarquée dans la cour des grands avec une moto dite de « seconde zone ».

Il prend la cinquième position, à 652 millièmes de Marc Marquez mais à seulement 337 millièmes de la première Yamaha d’usine.

On notera aussi que le plus vieux des frères Espargaro devance son frère Pol (8ème, +1.245), ce qui reste compréhensible mais également Bradley Smith (7ème, + 1.172) qui, rappelons-le, dispose tout de même de la M1 satellite de chez Tech3.

Chez Ducati, on a amené la Desmosedici 2014 mais ce n’est pas pour autant que les choses s’améliorent.

En effet, c’est Andrea Iannone qui mène le peloton des pilotes rouges qui signent un tir groupé de la 10ème à la 13ème position avec respectivement Iannone (+1.930), Dovizioso (+1.977), Crutchlow (2.093) et Hernandez, en Open, à 2.124.

On notera la chute de Cal Crutchlow qui a perdu l’avant peu avant la pause.

Au rayon des déceptions, on insistera sur la RCV1000R, la production Racer de Honda qui, bien qu’annoncée et lancée en grande pompe par des vidéos, des communiqués et des essais de Stoner au Motegi, pointe en seizième position à plus de trois secondes.

Déception également de la part de Suzuki avec la timide 19ème place de Randy de Puniet, à 3.829 de Marquez.

Quant à Mike Di Meglio, s’il n’est actuellement que 24ème, on notera toutefois qu’il ne pointe qu’à 7 dixièmes de son équipier, Hector Barbera, sur une moto qui, malheureusement, dans son état actuel, ne permettra certainement pas de faire beaucoup mieux.   

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store