Ducati, prudent et réaliste, envisage de séparer ses mises…



Les essais ont été plutôt encourageants pour Ducati, puisque la première moto, celle de Dovizioso, termine à moins d’une seconde des temps très rapides de ses concurrentes.


Le spectaculaire accident de Iannone (moto coupée en deux) dans les 5 dernières minutes des essais montre pour autant que tout n’est pas encore résolu avec la nouvelle GP14, et c’est également ce qui ressort des propos de Gigi Dall’Igna qui a confirmé, pour la première fois, la possibilité de ne pas aligner l’ensemble de ses trois pilotes dans la classe Factory: « tout est imaginable. Nous pouvons, par exemple, mettre Andrea Dovizioso en Factory et Cal Crutchlow en Open. Ou vice versa. Quand à Andrea Iannone, nous devons en décider aussi « .

Ce qui semble le plus restrictif dans la configuration Factory, ce n’est pas tant l’électronique, les 20 litres d’essence ou les pneus, mais le fait que le moteur est figé pour la saison, figeant de fait son implantation dans le châssis pour toute une année…

Concernant la réorganisation des différents services de l’entreprise italo-allemande,  Gigi Dall’Igna  précise: « je n’ai pas encore fait de changement concernant le personnel mais j’ai commencé à déterminer les chiffres clés. Les techniciens ne travailleront pas soit à l’usine soit sur la piste, mais dans les deux endroits. Parce que nous devons améliorer la connexion entre les équipes de Borgo Panigale et le service course, donc tout le monde doit toujours savoir ce qui se passe et ce qui se fait. Les ingénieurs vont également pivoter. Une fois, ils seront en piste, puis à l’usine. » 

Quand aux objectifs, l’Italien se veut plus que prudent: « Marc Marquez n’est pas notre objectif pour le moment. Nous serions fous si nous voulions rivaliser avec lui, maintenant. Il y a 20 ou 30 domaines dans lesquels nous devons nous améliorer; le moteur, le châssis, l’aérodynamique, partout. Je ne peux pas dire maintenant que nous devions résoudre un problème particulier. Bien sûr, l’entrée en virage nous tourmente. Mais un symptôme, comme le sous-virage a de nombreuses causes. Il n’y a pas de tour de magie avec lequel il puisse être éliminé« .

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store