[CP] Marc VDS met le cap sur Valence pour lancer la campagne 2014



Le Marc VDS Racing Team s’apprête à lancer sa campagne 2014 le mardi 11 février sur le circuit de Valence pour la première des trois séances d’essais réservées aux catégories Moto2 et Moto3. Les trois pilotes de l’équipe –Mika Kallio, Tito Rabat et Livio Loi- sont impatients de démarrer avec une trêve hivernale de trois mois.

Kallio a passé la trêve en Finlande, et le Nouvel An en Laponie, sans pour autant que le légendaire hiver finlandais ne l’empêche de courir. L’ancien champion de courses sur glace s’est adonné à sa passion comme il le fait chaque année, notamment avec un Cross Kart motorisé par une mécanique de Suzuki GSXR 750. Le pilote de 31 ans attend désormais de retrouver sa Kalex Moto2 à Valence où il n’a pas besoin de pneus cloutés.

Rabat a lui couru sur deux et quatre roues durant la trêve hivernale. Le pilote espagnol de 24 ans a participé en Andorre aux GSéries BPA au côté de Bradely Smith et il s’est classé deuxième de la Superfinale de l’épreuve de dirt track du Superprestigio, à Barcelone, derrière Brad “The Bullet” Baker. Rabat s’est classé troisième du championnat du monde Moto2 en 2013, et les deux pilotes l’ayant précédé étant désormais passés en MotoGP, le pilote Marc VDS fera bien évidemment partie des favoris pour le titre mondial.

Loi a vécu une première saison en champion du monde Moto3 compliquée l’an dernier. Il a tout de même réussi à se glisser dans les points à quatre reprises, et à 16 ans, le pilote belge aura cette année pour objectif de figurer régulièrement dans le top 15 à l’arrivée des Grands Prix ainsi qu’au classement du championnat.

Mika Kallio :

« J’ai passé l’hiver chez moi en Finlande. Généralement, je le passe en participant à des courses sur glace, mais cette année l’hiver est arrivé tard, et j’ai dû m’entraîner à la salle de sport. Autant dire qu’il me tarde de retrouver ma Moto2 à Valence. Je suis peut-être plus motivé que jamais. Je sais que les gens voient en Tito et moi les deux favoris pour le titre, mais je n’en ressens pas pour autant la moindre pression. On sait ce que nous avons à faire car la nouvelle Kalex n’est pas très différente de la moto de l’an dernier. Nous savons ce que nous devons améliorer, le principal étant de parvenir à trouver un compromis entre le grip du pneu arrière et sa longévité. Nous avons quelques idées pour y parvenir. »

Tito Rabat :

« J’ai été très occupé cet hiver, entre le motocross, le dirt track et même une course de voiture sur glace en Andorre. J’ai aussi trouvé le temps de me relaxer après une saison plutôt chargée. La course de voiture m’a bien plus, il faut vraiment piloter avec finesse sur la glace. Le dirt track aussi était amusant, mais très différent. C’est un sport explosif, avec beaucoup de glisse et de contact et il faut être au maximum du premier au dernier tour. Ça m’a beaucoup plu. Il faut maintenant se remettre dans le rythme pour préparer la saison et je suis impatient de retrouver mon équipe pour travailler. L’objetctif va être de préparer le meilleur package pour la première course au Qatar, sans chercher forcément à faire le meilleur chrono. Mais je sais que si l’on règle bien la moto, les chronos viendront tout seuls. »

Livio Loi :

« J’ai l’impression que ça fait très longtemps que je n’ai pas piloté ma Moto3, même si j’ai roulé à peu près tous les jours cet hiver. Après quelques semaines d’entraînement en motocross en Angleterre, avant Noël, je suis parti au Texas Tornado Boot Camp pour deux semaines. Je passais quatre ou cinq par jour sur la moto et j’ai beaucoup appris en termes de contrôle avec la poignée de gaz. Les premiers jours, j’avais du mal à rester assis ! Maintenant, il est temps de retrouver ma Moto3. Je n’ai jamais été aussi bien préparé et l’objectif de cette saison est clair. Cela commence par cette première séance d’essais à Valence. Vivement ! »

Michael Bartholemy : Team Principal

« Avec Tito troisième et Mika quatrième du dernier championnat, nos deux pilotes se retrouvent cette année avec du poids sur les épaules. Mais cela ne change ni leur approche, ni celle de l’équipe. Nous allons en Espagne pour ces deux premiers tests avec des objectif clairs, et déterminés à ne pas chercher coûte que coûte le chrono absolu. Nous devons être performants pour la première course au Qatar et pour cela nous devons profiter de ces essais pour exploiter de la meilleure manière notre package technique. Livio va disputer sa deuxième saison avec l’équipe après une année d’apprentissage en 2013. Lui aussi a des objectifs bien définis, et il sait que cela est désormais écrit dans le marbre. Je suis confiant toutefois en ses capacités à relever ce challenge. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de