La vie du team NGM Forward n'est pas un long fleuve tranquille…



Les essais Moto2 viennent de se terminer à Valence avec un absent de marque, le team basé en Suisse (mais à forte consonnance italienne), NGM Forward, et ses deux pilotes, Simone Corsi et Mattia Pasini.

Il n’en fallait pas plus pour que les fins limiers du site Speedweek partent à la pêche aux informations et en reviennent avec beaucoup d’éléments assez peu sympathiques, et qualitativement très éloignés de la brillante performance du team à Sepang avec Aleix Espargaro.
Si cela vous intéresse, cela se trouve , mais nous ne nous en ferons pas l’écho explicite ici.

Il en résulte que le team abandonne ses châssis Speed Up italiens au profit de cadres Kalex allemands, tout en annonçant avoir une collaboration avec le constructeur britannique FTR, non seulement en MotoGP Open pour les Yamaha d’Edwards et d’Espargaro, mais aussi en Moto2 puisque le bras oscillant des 600cc serait fabriqué outre-manche.

Les motos seraient également dotées d’une aérodynamique propre, n’utilisant pas les carénages Kalex. 

Selon GPone, les cadres Kalex retenus seraient les modèles 2013 ex-Avintia, soi-disant jugés plus performants que les modèles 2014 vendus avec l’assistance de l’usine…

On a pour le moins du mal à savoir qui et quoi croire, dans cet imbroglio technico-financier helvético-italien!  

Quoi qu’il en soit, le team annonce sa participation aux essais pré-saison de Jerez qui se dérouleront du 18 au 20 février, en prenant bien soin, dans son communiqué de presse, d’annoncer des motos « Forward KLX » et non Kalex.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store