Miller, nouveau patron des Moto3



En dominant le 2ème round des essais officiels à Jerez, Jack Miller a endossé l’habit de favori pour la couronne 2014. Meilleur pilote Honda l’an passé, l’Australien s’est très rapidement adapté à la KTM officielle pour terminer la 3ème et dernière journée sur le tracé Andalous avec un chrono très solide qui fait office de message envers ses petits camarades…

Il avait manqué de signer le temps de référence à Valence la semaine passée pour seulement 8/1000èmes de seconde, devancé par Niccolo Antonelli. Cette fois, à Jerez, Jack Miller a conclu chacune des 3 journées de roulage au sommet de la feuille des temps, et c’est donc en toute logique que la nouvelle recrue de l’équipe officielle KTM hérite du meilleur temps sur l’ensemble des 3 jours. Plus impressionnant encore, avec son tour en 1.46’’046 Miller a été 6/10ème plus rapide que le tour effectué par Alex Rins l’an passé et qui avait permis au pilote de l’équipe Monlau de signer la pole position. Une chose est certaine, l’Australien a encore franchi un cap, et comme la KTM a fait de même, ce n’est plus un cap mais plutôt une péninsule, qui sépare désormais Miller du reste des concurrents de la Moto3.

Relégué à 1 seconde du haut de l’affiche à Valence, Jacub Kornfeil a créé la surprise aujourd’hui en allant cherché le 2ème temps du jour et également du cumul des 3 jours. Discret 11ème du championnat l’an dernier avec une Kalex-KTM dont il n’était jamais parvenu à trouver le mode d’emploi, le pilote Tchèque pointe à 2/10èmes de Miller et au sein de l’équipe Calvo, on sera sans doute impatient de revenir à Jerez pour avoir confirmation de ces performances.

Le sentiment sera sans doute partagé du coté de l’équipe Gresini, car après avoir rongé son frein à ½ seconde de Miller mardi et mercredi, Niccolo Antonelli est enfin parvenu à se rapprocher du temps de référence. 3ème du séjour à Jerez, le jeune italien a tourné en 1.46’’452, soit un déficit de 4/10èmes comparé à celui de Jack Miller.

A Valence, Karel Hanika n’était pas allé jusqu’au bout des 3 jours de roulage, touché physiquement après une chute. En signant le 2ème temps de la journée de mercredi, le vainqueur de la Rookies Cup 2013 avait déjà démontré qu’il ne serait pas un débutant lambda sous les couleurs officielles de l’équipe KTM. Mais le Tchèque a enfoncé le clou ce jeudi en améliorant encore son chrono pour pointer finalement à la 4ème place sur l’ensemble du passage à Jerez. A ce rythme, il ne faudra pas attendre longtemps avant de voir grimper l’impressionnante crinière de Karel sur le podium d’un GP.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de