[CP] Kallio et Rabat en tête de meute à Jerez



Mika Kallio a pulvérisé le record du tour de plus d’une seconde à Jerez ! Le Finlandais a profité de la dernière journée d’essais en Espagne pour signer un chrono de 1’42.169, ce qui lui a permis d’achever ces trois jours d’essais en tête de la meute… comme l’avait fait son équipier chez Marc VDS, Tito Rabat, il y a une semaine à Valence.

Rabat s’était à nouveau profilé comme le patron du peloton, et il semblait prêt à rééditer l’exploit de Valence, lorsqu’il avait devancé Tom Lüthi de la première place grâce à un chrono de 1’42.223. Mais alors que l’Espagnol de 24 ans avait décidé d’en rester là, il assista depuis les stands à la prestation 3 étoiles de son équipier.

Ces essais furent très éprouvants pour le pilote de Moto3, Livio Loi. Le Belge de 16 ans a effectué de gros progrès tout au long de la journée d’ouverture. Mais par la suite, il montra quelques difficultés à trouver les réglages qui devaient lui permettre de progresser au cours des deux autres journées d’essais.

Kallio et Rabat vont maintenant mettre le cap sur l’Australie où ils vont participer à des essais Dunlop Moto2 à Phillip Island du 3 au 5 mars. Il s’agira de leurs derniers essais avant la première course de la saison qui se déroulera au Qatar. De son côté, Loi va retourner à Jerez où il prendra part aux derniers essais Moto3 du 11 au 13 mars prochains.

Mika Kallio: 1er – 1’42.169

“Les deux premières journées nous ont permis de confirmer les réglages que nous avions définis à l’issue des essais de Valence. Nous avions conservé nos pneus préférés pour effectuer en cette dernière journée des simulations de course et de qualification. En simulation de course, j’étais content de ma vitesse et de la consistance de mes relais. Ainsi, il n’y avait qu’une demi-seconde entre mon plus mauvais et mon meilleur chrono. Dans la simulation de qualification, j’ai enfin ressenti la sensation qui m’avait tant manqué l’année dernière : la sensation d’être à la limite ! Je savais que j’étais dans un tour rapide, et c’était vraiment sympa d’en avoir confirmation en lisant la feuille de temps. Et c’est surtout agréable quand votre nom est tout au-dessus de la feuille ! Bon, je sais, il s’agit seulement d’essais. Mais il n’y a rien de mieux pour construite la confiance avant la course.”

Tito Rabat: 2e – 1’42.223

Ces essais ont été très fructueux pour nous. Nous avons pui essayer toute une série de choses sur la moto pendant ces trois jours. Nous avons évolué d’un cran à chaque sortie pratiquement, et chaque fois dans la bonne direction ! Nous avons continuellement amélioré la machine, et nos temps au tour. Il nous reste une série de choses à essayer, le mois prochain à Phillip Island, surtout au niveau des pneus et des carénages. Mais je suis heureux du niveau que nous avons atteint cette semaine. Notre objectif pendant ces essais était de mettre au point la meilleure machine possible en vue du premier Grand Prix au Qatar, et c’est exactement ce que nous avons fait ici à Jerez ainsi qu’à Valence la semaine dernière.

Livio Loi: 12e – 1’46.906

Dès le premier jour, j’étais plus rapide que je ne l’avais été ici l’an dernier. Mais quand on augmente sa vitesse, on se trouve fatalement confronté à des problèmes de réglages qui n’étaient pas apparus avant. Nous avons essayé différents réglages tout au long de la deuxième journée, et nous avons réussi à évoluer. Nous avons cependant franchi un pas encore plus important aujourd’hui, ce qui m’a permis de descendre sous la barre des 1’46s pour la première fois. Bien sûr, comme j’ai réussi à aller plus vite, d’autres problèmes de réglages sont apparus. Nous aurons à les régler lors des prochains essais. C’est du boulot, mais quand celui-ci est récompensé par des résultats, c’est plutôt encourageant.

Michael Bartholemy: Team Principal

Que dire si ce n’est que Mika et Tito ont effectué un boulot fantastique cette semaine ? Tito a dominé les feuilles de temps à Valence, et voilà maintenant que Mika en fait de même ici à Jerez ! Inutile de dire que cela nous donne une grande confiance pour cette saison au départ de laquelle chacun de nos pilotes va pouvoir se présenter avec de légitimes prétentions de succès. Et il en ira de même pour le championnat. Avec Livio, il nous reste un peu de boulot. Par rapport à l’année dernière, il s’est directement montré plus rapide. Mais c’est alors qu’il s’est trouvé confronté à la difficulté des réglages à faire évoluer également. Aujourd’hui, il a effectué quelques changements. Mais ces améliorations venaient de lui, pas de la machine, et cela s’est ressenti au niveau du chrono : il a réussi à franchir la barrière des 1’47s cet après-midi. Il doit revenir le mois prochain, retrouver la même pointe de vitesse, et encore faire évoluer sa machine. Mais cela devra venir de lui.”

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de