Fred Corminboeuf : « Travailler encore plus dur ! »



L’équipe Technomag a conclu les essais de Jerez à la 22ème place pour Dominique Aegerter et en 33ème position pour Robin Mulhauser. Pour autant, le patron de l’équipe Suisse, Fred Corminboeuf n’est pas inquiet.

GP-Inside : Fred, Dominique a terminé 5ème du championnat l’an passé et on a le sentiment que les essais ont été difficiles. C’est inquiétant ?

Fred Corminboeuf : « Il faut regarder les chronos séance par séance parce qu’on a beaucoup de travail à faire au niveau des suspensions WP. On a essayé des choses à gauche et à droite. Donc en termes de temps, ça peut paraître loin, et c’est clair qu’il n’est pas à sa place. Mais Dominique n’est pas vraiment un pilote essayeur, il est plus à son aise en course. On a travaillé sur des longues séries de tours pour évaluer et minimiser l’usure des pneus. Les temps sont très réguliers donc c’est plutôt satisfaisant. Il ne faut pas oublier non plus que son épaule le fait encore souffrir, il n’a pas encore récupéré toute la puissance et la mobilité. Le tableau peut paraître négatif mais on est confiants parce que les chronos effectués à Jerez montrent que le niveau sera très élevé. Or on connait les qualités de nos pilotes en course. Pour rappel, l’an passé, Dominique avait obtenu le 15ème temps des essais à Jerez et il a pris la 4ème place lors du premier GP au Qatar, on est confiants ».

 

GP-Inside : Quels sont les retours sur les nouvelles suspensions ?

Fred Corminboeuf : « Les retours sont bons. On a comparé les chronos avec les temps qu’on faisait l’année dernière. Dominique arrive à rouler dans les mêmes temps, sachant que son épaule n’est pas remise et que nous n’avons que très peu d’expérience avec ces suspensions, donc c’est très encourageant. Il nous reste plein de choses à découvrir et à mettre en place pour obtenir des performances encore meilleures. Mais avant tout, c’est très intéressant de travailler au développement avec WP, ils sont derrière nous, les échanges sont très enrichissants et je ne doute pas qu’on parvienne à de bons résultats ».

 

GP-Inside : Qu’en est-il pour Robin Mulhauser ?

Fred Corminboeuf : « Il a chuté le 1er jour, donc il était un peu en délicatesse le lendemain. Et comme ça va très vite cette année, il a souffert. Lors de la dernière journée, on a beaucoup travaillé sur la position, les transferts de masse, du travail très important mais ça lui a donné beaucoup d’éléments à intégrer d’un seul coup. Il a fait du travail correct et il n’y a pas de pression, on veut faire avec lui comme on a fait avec Dominique, on se base sur le long terme et on sait qu’il a une année pour apprendre ».

 

GP-Inside : Quelle est la suite du programme ?

Fred Corminboeuf : « On va faire 2 journées de tests en soufflerie à coté de Genève, et ensuite on va enchainer avec une journée d’essais le 27 au Castellet. Ensuite les pilotes vont souffler quelques jours avant de reprendre le chemin de Jerez pour les derniers essais avant le GP du Qatar. On va continuer de travailler, il n’y a que ça de vrai pour progresser ! »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de