Lorenzo : « mon image de garçon arrogant n’est pas facile à effacer »



Comme pour tous les grands champions, avec Jorge Lorenzo, ça passe ou ça casse. Alors que certains admirent le personnage pour sa ténacité, son talent et son mental en acier, d’autres l’exècrent pour une froideur qui, bien qu’aujourd’hui certainement obsolète, lui colle à la peau depuis son arrivée en Championnat du Monde.

Pourtant, il faut reconnaître que l’homme, qui estime avoir appris à perdre, a soigné son image durant ces dernières saisons et s’est souvent gardé de se permettre de regarder dans l’assiette du voisin.

Malheureusement, le pilote Yamaha n’apprécie pas particulièrement les pilotes fougueux (et donc souvent populaires), ce qui lui a valu quelques antipathies, pas toujours justifiées, parmi le public.      

« Je suis de ceux qui pensent que disputer des courses, c’est comme aller au travail, il y a de la place pour les émotions mais la plupart du temps, il faut  être concentré sur ce que vous faites. J’étais un garçon timide qui parlait peu et avec un visage toujours sérieux. Cette image de garçon arrogant, qui était la mienne entre 15 et 19 ans, n’est pas facile à effacer complètement.

Avec Pedrosa, nous étions ennemis, nous ne nous parlions pas et il en était de même pour nos managers. Maintenant, la situation a changé et avec Marc, la situation est différente, même si nous nous sommes parfois opposés en raison de son agressivité sur la piste. Il a un talent incroyable, il a remporté six courses. Ce n’était pas une question de chance car c’est vrai qu’il a profité de nos blessures, mais avec des «si», on ne va nulle part ».

On retrouvera Jorge Lorenzo, comme ses collègues du MotoGP, dès demain pour les seconds essais  de la saison, ces 26, 27 et 28 février, sur le circuit de Sepang.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source GPOne

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de