Sepang2 : Bautista devant les Yamaha à la pause



Après avoir retrouvé le chemin des circuits il y a moins d’un mois, les pilotes de la catégorie reine se sont tous retrouvés, aujourd’hui, sur le circuit de Sepang, en Malaisie.

Tous sauf Marc Marquez puisque le Champion du Monde est actuellement occupé à soigner un péroné fracturé à l’entraînement.

En son absence, on s’attendait à voir les Yamaha dominer, comme ce fut le cas lors du premier test de Sepang mais c’est pourtant Alvaro Bautista, le pilote Gresini, qui a réussi le meilleur chrono de la matinée.

Bien entendu, nous n’en sommes qu’au début de ces essais et force est de constater que les temps restent bien éloignés de ceux réalisés lors du premier passage à Sepang puisque le pilote espagnol signe un meilleur tour en  2.01.213, soit près d’1,7 seconde moins rapide que celui de Marquez début février.

On notera que selon Colin Edwards, la piste est extrêmement sale et ce, en raison d’un test automobile de trois jours.

Derrière l’Espagnol, on retrouve Valentino Rossi qui a été le premier à prendre la piste et le premier à descendre sous la barre des 2.02. L’Italien pointe à 136 millièmes de Bautista et devance Lorenzo de 418 millièmes.

Mais la fête Yamaha ne s’arrête pas là puisque c’est Pol Espargaro et Bradley Smith qui se collent dans le sillage du Majorquin.  

Stefan Bradl est sixième, Dovizioso et Iannone suivent tandis que c’est à Colin Edwards que revient l’honneur de signer le meilleur chrono de la catégorie  « Open ».

Au rayon des entrées en matière compliquées, on retrouve Dani Pedrosa, seulement dixième, Aleix Espargaro, le héros de Sepang 1, quatorzième, Hayden quinzième et dans une moindre mesure, Cal Crutchlow, onzième.

On notera que Randy de Puniet, sur la Suzuki, se maintient à une lointaine dix-huitième position et que Karel Abraham, qui avait pourtant déclaré forfait, est bel et bien présent. Mike Di Meglio, sur la machine d’Avintia, est vingtième.

Juste un dernier mot pour signaler que Ducati a programmé des essais de sa moto en version Open pour ses pilotes factory.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de