[CP] Yamaha serre les dents…



Au terme de la 2ème journée d’essais sur le circuit de Sepang, les pilotes Yamaha sont toujours aux prises avec de sérieuses difficultés concernant l’adaptation de leurs machines aux nouveaux pneus proposés par Bridgestone. Voici une traduction du communiqué de presse de la firme officielle :

Les pilotes de l’équipe Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi et Jorge Lorenzo ont conclu la 2ème des 3 journées d’essais concernant la seconde session pré-saison.

Les pilotes ont repris la piste sur le circuit de Sepang en Malaisie, poursuivant leurs efforts pour adapter leur YZR-M1 2014 aux nouveaux pneus Bridgestone.

Valentino Rossi a été en mesure d’améliorer son temps de la veille de près de 7/10èmes pour s’emparer du 4ème temps des essais du jour.

Jorge Lorenzo a de nouveau connu des difficultés pour trouver les bons réglages avec les pneus 2014. Le Majorquin n’a pas été en mesure de progresser notablement et achève la journée en 9ème position, à un peu plus d’une seconde de l’homme de tête Dani Pedrosa.

Les pilotes de l’équipe Tech3 Yamaha, Pol Espargaro et Bradley Smith ont poursuivi leur programme d’essai de façon positive. Les 2 pilotes ont beaucoup tourné sur leur YZR-M1, en vue de la première course du championnat du monde MotoGP sur le circuit de Losail.

Profitant d’une piste progressivement balayée et d’une meilleure adhérence, les 2 membres de l’équipe ont trouvé des réglages leur offrant davantage de confort et de confiance au guidon de leur MotoGP, sans pouvoir réaliser de tours rapides.

Les conditions météo étaient de nouveau très chaudes et humides sur le célèbre tracé Malaisien situé à 50 km de Kuala Lumpur.

Le champion du monde Moto2 2013 Pol Espargagro a poursuivi ses essais de pré-saison en réalisant 47 tours autour du circuit de 5,543 km tout en poursuivant l’apprentissage de sa machine de MotoGP. Après avoir essayé la boîte de vitesse Seamless hier, et grâce à de bonnes sensations sur la Yamaha YZR-M1, le jeune espagnol a poursuivi ses efforts. Espargaro a profité au maximum du temps de roulage pour poursuivre son intégration à l’équipe Monster Tech3 Yamaha. Il finit la journée en 8ème position avec un meilleur temps de 2’01.098.

Il a s’agit d’une nouvelle journée positive pour l’équipe Forward avec Aleix Espargaro terminant second (2’00.320), à seulement 0.281 de Dani Pedrosa, l’homme le plus rapide du jour, et après avoir occupé la 1ère place durant la majeure partie de la journée.

A bord de sa Yamaha-FTR, Aleix a amélioré ses temps durant la session matinale, avant de continuer à travailler dans l’après-midi sur les réglages de ses deux machines. En dépit des températures très élevées qui ont obligé les pilotes en début d’après-midi, l’Espagnol est parvenu à améliorer ses chronos, concluant avec un très bon 2’00.320.

Cela a été une journée positive également pour son coéquipier Colin Edwards qui célébrait aujourd’hui son 40ème anniversaire. Au total, Colin a bouclé 45 tours, avec un temps de 2’01.996 comme meilleur temps.

 

Valentino Rossi : « La principale difficulté de ces essais est d’essayer d’améliorer notre M1 équipée des nouveau pneus. Nous avons essayé diverses solutions qui, au final, ne nous ont pas donné totale satisfaction. Je suis 4ème, le chrono est plutôt bon mais nous sommes une demi-seconde derrière les autres. Nous souffrons avec ces pneus, ils rendent notre moto difficile à exploiter. Nous allons poursuivre demain mais nous n’avons plus beaucoup de solutions. Chaque piste est différente mais nous sommes tout de même inquiets car il semble que nous soyons en délicatesse avec ces pneus. On espère que nous aurons moins de problèmes sur d’autres circuit, mais à Sepang, particulièrement si l’on compare avec les premiers essais, c’est plus difficile ».

 

Jorge Lorenzo : « Aujourd’hui je suis très déçu, particulièrement à propos du comportement des pneumatiques. Rien n’a changé par rapport à hier. Je n’ai toujours pas suffisamment de confiance pour piloter comme je le désire. Demain est un autre jour, il nous restera 8 heures pour trouver la bonne voie donc nous allons travailler dur en espérant conclure la journée en ayant trouvé des solutions ».

 

Wilco Zeelenberg : (Team Manager) : « La 2ème journée a été très difficile. Nous essayons toujours de donner la confiance dont Jorge a besoin pour rouler plus vite. Le manque d’adhérence ne nous a pas aidé mais nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour résoudre ce problème ».

 

Massimo Meregalli : (Team Director) : « Nous sommes confrontés à des difficultés que nous n’attendions pas et nous travaillons dur de les résoudre. Nous essayons d’adapter le nouveau pneu à notre moto, mais c’est tout sauf simple. Nous réunissons des informations mais l’adhérence que nous recherchons ne vient pas. A Sepang, le circuit lui-même n’offre pas l’adhérence habituelle, ce qui ne simplifie pas notre situation. Nous allons continuer à travailler aussi dur que possible pour progresser et trouver le réglage qui nous donnera ce qui nous manque pour le moment. Cela ne sera pas facile mais je suis confiant sur notre capacité à trouver la solution. Actuellement, Vale souffre un peu moins des conditions du fait de son style de pilotage. Jorge connait de plus grandes difficultés. Jorge est souvent plus agressif sur l’accélérateur et cela ne l’aide pas à utiliser le pneu dans ces conditions ».

 

Pol Espargaro : « C’est la journée lors de laquelle j’ai le plus souffert depuis que je pilote la Yamaha, et malheureusement, pour la première fois, je n’ai pas pu améliorer mon meilleur temps. De plus, la piste ne s’est pas beaucoup améliorée depuis hier. J’ai mis un peu de temps à trouver le bon rythme ce matin. J’ai fait une petite chute cet après-midi, mais rien de très sérieux et je ne me suis pas blessé. Cependant, cela nous a couté beaucoup de temps de roulage. Ensuite, nous avons modifié quelques détails sur la moto pour améliorer sa maniabilité, mais lorsque j’ai essayé d’améliorer mon temps dans l’après-midi, je ne me suis pas senti à mon aise. Cela étant, toutes les Yamaha ont souffert aujourd’hui donc je ne suis pas trop inquiet ».

 

Bradley Smith : « Cela a encore été une journée positive, nous avons essayé de nombreuses choses pour apprendre le plus de choses possibles. Nous avons travaillé sur le train avant et avons trouvé quelques petits détails, avant de nous tourner vers le train arrière. Malheureusement, nous n’avons pas trouvé un réglage du train arrière qui n’affecte pas le reste du comportement. Il faut continuer pour trouver le bon compromis. Je suis très content d’avoir fait beaucoup de tours en 2.01’’. Je me sens en confiance sur la machine et j’ai de bonnes sensations avec le plein d’essence, ce que nous cherchions à améliorer. Les conditions de piste n’étaient pas si mauvaises aujourd’hui. Je sais qu’il y a la possibilité de faire mieux, mais cela ne se traduirait pas de très grosses différences au niveau du chrono. Je suis encore un peu en retrait du niveau auquel j’aurais voulu me situer. Par rapport aux pilotes officiels, je voudrais réduire qui me séparent d’eux et trouver davantage de régularité. Je suis très content du travail que l’on a fournit. L’équipe a travaillé très dur et je tiens à les en remercier. J’espère que nous serons en mesure demain de faire une simulation de course pour voir à quel point nous avons progressé par rapport aux premiers essais ».

 

Aleix Espargaro : « Aujourd’hui nous avons travaillé sur les réglages de mes deux machines et je suis très content car je n’étais jamais parvenu l’an passé à obtenir la même confiance sur mes deux motos. Ici, en moins de deux jours, j’ai retrouvé de bonnes sensations et je suis très content. Dans l’après-midi, j’ai essayé le nouveau logiciel Magneti-Marelli qui marque un progrès lorsque le pneu commence à se dégrader. J’espère pouvoir faire une longue série demain pour vérifier le comportement de la machine sur la distance d’une course ».

 

Colin Edwards : « Je suis content du travail effectué aujourd’hui. J’ai pu améliorer mes sensations sur le train avant et faire en sorte que la moto tourne mieux, même s’il reste encore beaucoup de travail à fournir. Je dois encore adapter mon style de pilotage à la nouvelle machine, à me rapprocher du style utilisé désormais par les jeunes pilotes pour entrer et sortir des virages comme j’aime le faire. Quoiqu’il en soit, en milieu de journée, j’ai pu réaliser mon meilleur temps et je remercie l’équipe pour son très bon travail ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store