Rossi : « Lorenzo ? Au Qatar, il partira de la 1ère ligne et se battra pour la victoire »



Les saisons se suivent et ne se ressemblent décidément pas pour Valentino Rossi puisqu’après deux saisons difficiles chez Ducati et une en demi-teinte chez Yamaha, 2014 semble avoir débuté sous les meilleurs auspices.

Auteur du second chrono lors du premier passage en Malaisie, l’Italien s’est offert, lors du second, la première place, il est vrai, à égalité avec Dani Pedrosa.

Pourtant, loin de sombrer dans une douce euphorie, il préfère relativiser ces résultats d’abord parce que Marquez était absent, ensuite parce que Yamaha continue à rencontrer des soucis avec les enveloppes Bridgestone et enfin parce que, comme il l’a rappelé à GPone, il est conscient qu’aujourd’hui, bien qu’ayant réalisé le meilleur chrono, il lui manque encore un petit quelque chose.

« Les choses se sont bien passées mais il nous manque encore un petit quelque chose dans le sens où si nous voulons battre Honda, nous ne sommes pas encore prêts. Pedrosa a été très fort en roulant dans des petits 2.01 ou en 2.00 alors que moi, je n’en suis pas capable. Je suis quelques dixièmes plus lent. Donc pour l’instant, la Honda reste en tête, surtout sur la distance de la course. En mode qualif, notre moto fonctionne très bien et c’était déjà le cas lors des premiers essais où j’ai fini second, derrière Marquez mais proche. Avec les nouvelles gommes, nous sommes rapides mais en configuration course, nous sommes moins performants que Honda. Déjà l’année dernière, lors de la course, les pilotes Honda avaient quelque chose en plus. Au début nous étions proches, mais après, ils se sont envolés parce que plus réguliers sur la longueur du Grand Prix. Quoi qu’il en soit, globalement, c’était un test positif ».

Un autre point d’interrogation pour les derniers pilotes factory du plateau (ndlr, Ducati a annoncé son passage en Open) réside dans les performances des motos de la catégorie open.

Menacé d’abord par Aleix Espargaro, c’est Andrea Dovizioso qui, en fin de session, venait se loger dans les échappements de Rossi et de Pedrosa. Pourtant, même s’il voit les « Open » venir semer la pagaille en qualifications, Rossi se veut moins optimiste quant à leurs performances sur la distance de la course.

 » … Il semblerait que Dovizioso ait réalisé son chrono avec l’ECU standard, non (ça reste à confirmer) ? Cependant, je pense si sur un tour, les Open seront très concurrentielles et qu’elles partiront souvent dans le top5 si pas de la première ligne, je crois aussi qu’en course, avec les factory, nous serons plus forts. Certes, ce n’est que mon avis, il faudra voir ».

Enfin, comment ne pas terminer en demandant à Rossi son avis sur les contre-performances de son équipier Lorenzo (septième à 620 millièmes). Pourtant, de l’avis de l’Italien, il ne fait pas de mystère qu’au Qatar, l’Espagnol jouera devant.

« Jorge est fâché mais je suis convaincu que lors de la première course, au Qatar, il s’élancera de la première ligne et qu’il se battra pour la victoire. »

Rendez-vous lundi, à Philip Island, pour les premiers tests de la saison.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de