Dovizioso salue les progrès de la Desmosedici…Open comme Factory



Hier, à Sepang, la Ducati a réservé à ses fans une petite surprise dont ils avaient perdu l’habitude depuis bien trop longtemps.

En effet, alors qu’on attendait Lorenzo, Bautista, Bradl ou même Espargaro, c’est Andrea Dovizioso qui venait placer sa Desmosedici au troisième rang d’un classement dont Rossi et Pedrosa se partageaient la première place.

Après coup et surtout depuis l’officialisation du passage de Borgo Panigale en catégorie Open, la question était tout de même de savoir à bord de quelle machine, Open ou Factory, l’Italien a réalisé cet excellent chrono, le meilleur de sa carrière à Sepang.

En effet, le détail a son importance puisque qui dit « Open », dit également possibilité d’avoir utilisé les super tendres de Bridgestone.

Et contre toute attente, c’est au guidon de la moto d’usine que l’Italien réalisait son meilleur chrono.

« J’ai réalisé mon meilleur tour avec la moto d’usine parce que nous étions censés effectuer des tests de comparaison. Au lieu de ça, j’ai fait la simulation de course avec l’Open. Il n’y a pas tellement de différences. A dire vrai, personne ne m’a demandé d’effectuer cette simulation mais j’ai voulu la faire parce qu’avec mon expérience, je sais que lorsque vous faites plus de huit tours d’affilée vous comprenez des choses qui ne se manifestent pas nécessairement en deux ou trois tours ».

Open ou Factory, ce que Dovi a tenu à soulever face à nos confrères de GPOne, c’est l’évolution positive de sa Desmosedici sous la houlette de Gigi Dall’Igna.

« C’est bien d’être aussi haut dans le classement et c’est le résultat du travail que nous avons effectué au cours des deux séances d’essais à Sepang. En plus de mon meilleur tour, réussi le matin dans des conditions légèrement plus fraiches, nous avons aussi pu améliorer notre rythme. Maintenant nous pouvons freiner plus fort et entre plus vite en virage et c’est pourquoi nous sommes plus près des leaders. Quoi qu’il en soit, ça ne veut pas dire qu’en course, nous serons en mesure de lutter pour les premières places parce que notre moto continue à avoir des problèmes en virage. Mais ce n’était pas dans notre plan de travail pour ce test. Les choses que nous avons apportées ici étaient juste destinées à des tests sur le set- up ».

De gros progrès qui, nous l’espérons, ne tarderont pas à recevoir confirmation et pourquoi pas, dès lundi, à Philip Island puisqu’on se souvient qu’à une autre époque, la belle rouge y était intraitable.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de