Pernat : « l’avenir c’est l’Open. Honda tentera de résister mais devra l’accepter »



La saison dernière, lorsque la Dorna annonçait l’arrivée de la catégorie Open, peu de monde se doutait qu’elle allait mettre à mal les factory.

Certes, on savait que le projet du grand patron, Carmelo Ezpeleta, était de progressivement imposer son ECU standard mais à l’époque, personne ne pensait vraiment que son idée pourrait plaire à autant de monde.

Désormais, avec le passage de Ducati en Open, la grille factory devient famélique et se limite à 4 Honda et 4 Yamaha et si on en croit certains, il s’en est fallu de peu pour qu’Iwata franchisse le pas et laisse Honda sans concurrence dans cette « presque déjà » démodée catégorie des motos d’usine.

Pour Carlo Pernat, il ne fait aucun doute que, comme il l’a déclaré à GPOne, les « Open » représentent désormais l’avenir de la catégorie reine même s’il est à prévoir que Honda vendra chèrement sa peau.

« Les philosophies des Japonais ici sont différentes. La Honda a présenté une open qui est franchement une déception, mais il est clair que son rendement devait être inférieur à celui des motos satellites et cette limite sera difficile à surmonter.

Yamaha, de son côté, a agi différemment et elle pouvait le faire parce que l’équipe d’Hervé Poncharal n’est pas une simple cliente, elle fait quasiment partie de Yamaha. Cette moto a donné des résultats significatifs, avec des gommes tendres et plus d’essence. Quoi qu’il en soit, ce championnat se dirige vers la catégorie Open et je pense que Suzuki aussi décidera de s’adapter à ce règlement. Je pense que maintenant, l’avenir ce sont les « Open » et c’est clair que Honda tentera de résister mais au final, elle devra accepter la situation ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de