La pluie gâchera-t-elle la dernière journée des tests Dunlop et Bridgestone ?



Pour éviter que ne se répète le fiasco du Grand Prix d’Australie 2013 où le nouvel asphalte s’était montré assassin vis-à-vis des gommes, Bridgestone et Dunlop ont décidé d’organiser un test de trois jours afin de soumettre le produit de leurs recherches au verdict de la piste.

Mais après deux jours passés sous le soleil de Philip Island, c’est pourtant de la pluie qui est annoncée pour l’ensemble de la journée de demain.

Toutefois, les conditions météo semblent ne pas intimider les manufacturiers qui, quoi qu’il arrive, ont prévu un programme chargé pour les neuf pilotes présents.

C’est en tout cas ce que Carmine Moscaritolo, l’attaché de presse de Bridgestone, a déclaré à motogp.com.  

« Nous ferions quand même les simulations de course avec les trois options. Cela dépendra de la météo. S’il pleut, nous devrons peut-être n’en faire que deux mais pour l’instant nous avons trois options prometteuses. »

Comme il n’est pas rare d’avoir de la pluie en octobre, en Australie, ce test ne pourra être que bénéfique, si toutefois les pilotes décident de rester.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de