Le passage de Ducati en Open hérisse les poils du HRC



Vendredi dernier, comme les rumeurs l’avaient laissé entendre depuis longtemps déjà, Ducati décidait, pour 2014, de s’aligner dans la catégorie Open.

Les Italiens profitaient ainsi d’un règlement permissif qui leur laissera la latitude d’utiliser des pneus extra soft, 4 litres d’essence en plus que les factory mais surtout, la possibilité d’éviter le gel des moteurs et donc de pouvoir expérimenter diverses options sur ses propulseurs (on rappelle que les motos de cette catégorie ont le droit d’utiliser 12 moteurs contre 5 pour les factory).

Bien entendu, en contrepartie de ces avantages, les « Open » doivent utiliser l’ECU standard Magnetti Marelli fourni par la Dorna et c’est précisément là que le bas commence à blesser chez Honda.

La raison de ces grincements de dents est que, comme l’a rappelé Livio Suppo à motogp.com, quelques jours avant l’annonce du choix de Ducati, Magnetti Marelli, qui, rappelons-le, équipait déjà les motos italiennes, a mis à disposition des écuries un tout nouveau logiciel visiblement bien plus complet que celui utilisé jusque-là.    

 « Pour Honda, la position est claire, » a affirmé Suppo lundi dernier. « Nous savons que Ducati est derrière et qu’ils font tout leur possible pour revenir. Evidemment, le règlement de la catégorie Open leur permet de travailler sur le moteur durant la saison, c’est important pour eux et je le comprends. D’un autre côté, nous ne sommes pas ravis de voir qu’il y a quelques jours, juste avant l’annonce de Ducati, un nouveau logiciel Magneti Marelli ait été introduit et qu’il s’agisse de quelque chose de beaucoup plus complexe que le logiciel standard qu’avait la catégorie Open jusqu’ici. Je crois que c’est quelque chose dont nous devons discuter. »

Pour Honda, qui n’accepte que modérément le fait que Yamaha d’abord et Ducati ensuite aient utilisé cette possibilité d’aligner de vraies motos factory avec comme seule contrainte le fait de devoir utiliser un ECU standard, peut-être pas si standard, le jeu et l’esprit du règlement sont faussés.  

« Au final, si la catégorie Open comprend une moto Factory, elle ne représentera pas une solution pour abaisser les coûts. Je crois que l’objectif, pour l’avenir, était de créer une catégorie moins coûteuse. Je pense donc que nous devons y réfléchir. Nous devons voir, avec la Dorna et le MSMA, si l’objectif de la catégorie est clair pour tout le monde. Nous pensions, comme la plupart des gens, qu’il s’agissait d’une catégorie moins coûteuse que celles des motos Factory. Maintenant, avec l’interprétation de Ducati, ça ne l’est plus. Il faut donc que nous en discutions tous ensemble afin de voir ce que nous voulons pour l’avenir. »

On se doute d’ores et déjà que cette saison, les discussions en commission risquent d’être bel et bien mouvementées.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de