Philip Island : Jorge Lorenzo termine en tête, Rabat s’offre une grosse frayeur



C’est aujourd’hui qu’avait lieu le troisième et dernier jour des tests pneumatiques diligentés conjointement par Dunlop et Bridgestone sur le circuit de Philip Island et plutôt que de commencer en vous parlant de Jorge Lorenzo et de son premier temps, nous préférons de loin signaler que Tito Rabat s’est offert un énorme highside, a détruit sa moto, a réussi à effrayer Cal Crutchlow mais heureusement, s’en est sorti indemne.

Une très bonne nouvelle donc pour le pilote VDS qui, plus que jamais a mené la catégorie Moto2 en signant le meilleur chrono avec 804 millièmes d’avance sur Jordi Torres et près d’une seconde sur Mika Kallio.

Il faut tout de même souligner la performance du Finlandais qui, en l’espace d’une matinée, a réussi à effectuer deux simulations de course !

Du côté de la catégorie reine, on serait tenté de dire qu’on prend les mêmes et qu’on recommence puisque pour la troisième fois d’affilée, c’est Jorge Lorenzo qui a pris le meilleur temps avant et après les quelques gouttes de pluie.

En effet, leader avant la pause, l’Espagnol est remonté pour boucler quelques tours l’après-midi et a enfoncé le clou en s’offrant un écart de 390 millièmes sur Dani Pedrosa.

Valentino Rossi termine troisième, à une demie-seconde et ce sont les deux pilotes Ducati qui ferment la marche du classement.

Après trois jours passés à tester les nouveaux pneus, les écuries et pilotes vont avoir quelques jours de repos  pendant que ceux qui n’étaient pas en Australie vont désormais se diriger vers Doha  pour y participer au troisième et dernier test officiel de la saison sur le circuit de Losail, au Qatar.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de