Le difficile apprentissage continue pour Scott Redding à Doha



A l’instar de Nicky Hayden en signant avec Aspar, lorsque Scott redding s’est engagé avec Gresini, il ne se doutait certainement pas que la RCV1000R de Honda aurait autant de mal à suivre le train d’enfer imposé par les Yamaha Open.

Aujourd’hui encore, si on excepte l’excellent Aleix Espargaro, Nicky Hayden rend sept dixièmes au vétéran Colin Edwards.

Dans ce contexte difficile pour un rookie de se mettre en évidence et c’est la dure expérience à laquelle Scott Redding est actuellement confronté.

Pourtant, doucement mais sûrement, le Britannique progresse et se rapproche du pilote Aspar. C’est probablement ce qu’il faut retenir de ces premiers pas qui, soyons objectifs, sont tout sauf une sinécure.

« Aujourd’hui, mon feeling avec la moto s’est amélioré: nous avons beaucoup travaillé sur l’avant, ce qui me donne maintenant une plus grande confiance en virage et améliore de la stabilité au freinage. Tout ça m’aide à être beaucoup plus régulier. A ce stade, il n’y a plus qu’une seule journée d’essais avant mes débuts en MotoGP et je pense que nous sommes sur la bonne voie pour la première course et demain, nous essayerons une simulation de course afin de mieux comprendre l’usure des pneus et le comportement de la moto lorsque le carburant est consommé. Pendant les essais hivernaux, l’écart avec Hayden s’est progressivement réduit: demain, nous verrons si nous pouvons garder le même rythme sur la distance de course » 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de