Losail : Bautista et Redding satisfaits de leur simulation de course



Les tests hivernaux se sont clôturés hier et pour l’écurie Gresini, on peut certainement penser qu’ils n’ont pas été porteurs de grands espoirs.

En effet, si Alvaro Bautista a réussi à devancer  Bradl, l’Espagnol n’a pas toujours été des plus réguliers et on ne l’a guère vu venir chatouiller les meilleurs.

Bien entendu, son but n’est pas là et ses adversaires directs seront les autres pilotes satellites, à commencer par Stefan Bradl.

Quoi qu’il en  soit, Bautista, qui s’est fait peur un peu avant de s’élancer pour sa simulation de course, s’est montré assez régulier lors de cette dernière mais a également compris que pour venir à bout de ses adversaires, il allait devoir trouver la parade à son manque de grip arrière.

Alvaro Bautista : « Lors de la simulation de course d’aujourd’hui, nous avons recueilli des données très importantes pour travailler le week-end du premier Grand Prix, même si nous avons encore rencontré plusieurs difficultés, comme dans lors des deux premières journées. Nous souffrent encore d’un manque de grip à l’arrière et à la moitié de la distance de la course, la performance des pneus commence à baisser sensiblement. Notre rythme s’est amélioré par rapport à celui du Grand Prix de l’année dernière et c‘est positif, mais dans deux semaines, nous voulons absolument faire mieux. Avant le long run, j’ai glissé à cause d’une perte d’adhérence avec l’avant, mais heureusement, rien de grave ».

Pour Scott Redding, en revanche, la situation est bien différente puisque le Britannique se voit contraint d’apprendre la catégorie sur une moto qui a démontré ne pas pouvoir s’aligner sur les performances des autres machines de sa catégorie.

Lui aussi auteur d’une simulation de course rassurante, le Britannique ne se jettera donc pas dans l’inconnu au moment où, dans deux semaines, les feux rouges de Losail passeront au vert…   

Scott Redding : « Aujourd’hui, j’ai réalisé ma première simulation de course et je suis satisfait de comment elle s’est déroulée. J’ai pu maintenir un rythme régulier qui, si je le compare à celuide Nicky Hayden, qui est toujours notre point de référence, n’est pas mal du tout. Nous sommes donc confiants avant la première course, mais nous avons remarqué une diminution des performances des pneus pendant la deuxième moitié de la simulation et nous allons travailler pour améliorer ce point. En ce dernier jour, je n’ai pas apporté de modifications sur la moto, nous nous sommes concentrés sur la simulation. C’était important pour nous d’en accomplir une avant le Grand Prix et nous l’avons fait avec de bons résultats »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store