[CP] Aegerter hausse le ton au bon moment



A une semaine et quelques jours du premier GP de la saison, à Doha (Qatar), les teams Moto2 et Moto3 du championnat du monde se retrouvent une dernière fois pour trois journées d’essais sur le circuit andalou de Jerez de la Frontera.

Cette répétition générale doit être prise très au sérieux, dans la mesure où, pour la première fois de cette intersaison, les teams utilisent le moteur et les pneus officiels.

Sous un soleil éclatant, Dominique Aegerter a retrouvé un immense sourire, lui qui termine cette première journée avec le huitième chrono général. Son équipier au sein du team Technomag-carXpert – qui inaugure, à Jerez de la Frontera, son nouveau stand, magnifique -, Robin Mulhauser, poursuit sa découverte; il pointe à la 27e place de la hiérarchie.

Dominique Aegerter (8e): « Je suis déjà plus rapide qu’il y a quinze jours, alors que plusieurs de mes adversaires n’en sont pas encore aux chronos qu’ils avaient réalisés, c’est donc positif. Nous avons désormais tous les mêmes moteurs et les mêmes pneus à disposition et ceux qui ont joué avec des motorisations plus musclées pendant l’hiver ont logiquement plus de peine à répéter leurs performances. Mes soucis d’épaule sont presque totalement oubliés, même si dans certains mouvements, j’éprouve encore quelques problèmes. Techniquement, les progrès sont constants; avec notre nouveau partenaire en suspension, White Power, nous travaillons comme des fous. Le plus complexe, logiquement, c’est de transformer en réglages les sensations du pilote; mais dans ce domaine-là, également, cette première journée a été très positive. »

Robin Mulhauser (27e): « C’est une bonne journée, au cours de laquelle nous avons trouvé des réglages qui ont totalement transformé ma moto, mais qui me conviennent très bien. Dès cette première journée, j’ai roulé aussi vite qu’il y a deux semaines, c’est un très bon signe. Personnellement, je dois me contrôler parce que je sais que je vaux en tous les cas une seconde de mieux au tour, mais je n’arrive pas encore à me libérer totalement. Avec cette nouvelle base technique, je suis persuadé que le déclic va se produire.« 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de