[CP] Le team CIP repart de Jerez sur une note positive



Après les essais de février assez difficiles sur ce même circuit, le Team CIP a eu plus de succès pour les 3 journées de tests officiels en mars. Le premier jour a été très venteux et les nouveaux moteurs 2014 n’étaient toujours pas disponibles. Dans ces conditions, le Team a choisi de ne pas participer à la chasse au chrono général mais de continuer à travailler sur la partie-cycle de cette nouvelle moto, et tout particulièrement sur les réglages avec des pneus usés.

Les moteurs 2014 ont pu seulement être essayés lors de la dernière session du jeudi. Les deux pilotes en sont pleinement satisfaits, même s’ils n’ont pas cherché à faire un chrono avec.

Bryan Schouten, ambassadeur du Dutch TT 2014, a subi une forte chute lors de la deuxième séance et le Team a travaillé pour lui faire retrouver ses marques le plus rapidement possible.
Alessandro Tonucci termine ses essais à 1.195 secondes de la pole position, soit un gain de sept dixièmes par rapport aux premiers essais.
 
Le team CIP vous donne rendez-vous au Grand Prix du Qatar, dans une semaine, où la hiérarchie établie lors de ces derniers essais d’intersaison pourrait sensiblement évoluer.
 
Alessandro Tonucci -21ème – 1.47.454 : « Dans un premier temps, j’ai essayé de chercher un chrono mais les pneus se détruisaient très vite, comme chez les autres teams. Plutôt que de passer quantité de pneus neufs, nous avons donc décidé de travailler pour la course, avec nos moteurs 2013.
J’ai essayé brièvement le nouveau moteur et je le trouve un peu plus puissant. J’ai hâte d’être au Qatar, dans quelques jours.« 
 
Bryan Schouten – 31ème – 1.49.891: « J’ai pêché par optimisme en essayant de suivre un concurrent beaucoup plus rapide que moi. Je l’ai payé en chutant assez lourdement. Ensuite j’ai mis du temps pour retrouver ma confiance.
Le nouveau moteur me plaît beaucoup. La différence avec mon moteur 2013 est vraiment notable donc je pense que ce dernier devait être assez usé. Cela peut expliquer une partie de mon retard actuel.« 
 
Alain Bronec – Team Manager: » La saison s’annonce fantastique et extrêmement disputée; nous repartons de Jerez avec 18 pilotes dans la même seconde!
Plutôt que d’essayer de briller éphémèrement, nous avons opté pour un travail de fond qui, j’espère, s’avèrera payant pour le Grand Prix du Qatar qui est un circuit où l’on rencontre très souvent des problèmes de grip en début de séances ou de course, à cause du sable présent.
Je remercie tous ceux qui nous soutiennent dans cette nouvelle aventure et leur donne rendez-vous dans une semaine à Losail.« 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de