Luis Salom veut travailler, travailler, travailler…



Encore plus que son coéquipier Maverick Vinales, Luis Salom s’est montré très consistant lors des derniers essais à Jerez et en repart en 6ème position générale. Nous avons pu interroger brièvement le pilote espagnol sur cette adaptation plus que rapide à la Moto2.

GP-Inside: Luis Salom, il semble que la Moto2 vous réussisse ?

Oui, pas mal. J’ai travaillé très dur cet hiver. Maintenant, je dois m’améliorer pour réaliser un tour rapide mais le rythme est vraiment bon même avec ….
J’ai aligné des 1.42.9 durant plusieurs tours et c’était vraiment bon, mais il me manque encore de pouvoir faire un tour rapide

GP-Inside: Immédiatement ?

Immédiatement, non, ce n’est pas important ; je suis à 2/10ème du temps le plus rapide de Nakagami qui est déjà un bon temps au tour. J’en suis heureux.

GP-Inside: Habituellement, les pilotes qui viennent de la Moto3 nécessitent un temps d’adaptation à la Moto2, mais vous, vous êtes immédiatement là.

Oui, ce n’est pas mal, mais nous devons voir quelle place je peux faire. J’apprécie beaucoup la puissance de la moto. On verra où je serai au Qatar mais, pour le moment, je me sens bien.

GP-Inside: Quel est votre objectif pour votre première année en Moto2 ?

Ah, je ne sais pas ! Pour le moment, c’est de m’améliorer course après course, petit à petit mais régulièrement. Je ne veux faire un bond en avant puis régresser ensuite. Je préfère encore rester stable mais je ne veux pas faire une bonne course puis rater la suivante.
Je veux aussi me concentrer sur mon travail, et non me comparer avec les autres pilotes, et travailler, travailler, travailler…

Et pour le Qatar, quel est l’objectif ? Top10, top5 ?

Luis Salom: « Je ne sais pas, je ne sais pas. On verra. J’ai besoin de travailler dur pour bien faire au Qatar. »

Echangez-vous quelques informations avec Maverick Vinales ?

Luis Salom: « Oui, bien sûr, et c’est très bien car c’est un pilote très rapide. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de