Qatar, FP1 : Aleix Espargaro domine, Lin Jarvis fait la moue



L‘image du jour, au-delà de toutes les autres qui se bousculent en cette belle journée de reprise du Championnat, c’est sans conteste la grimace de Lin Jarvis au moment où le Manager de Yamaha factory comprend qu’Aleix Espargaro sera le premier leader de séance de la saison.

Il faut dire que mis à part un passage éclair de Smith et un autre de Bautista en tête du classement, personne, aujourd’hui, n’aura pu contester la suprématie du pilote Forward.

Bien entendu, on ne perdra pas de vue que l’Espagnol a mené des tests sur cette piste il y a deux semaines et que, cet avantage, couplé à une ultra compétitive M1 ne pouvait quasiment mener qu’à ce scénario.

Toutefois, avantage ou pas, l’Espagnol marque les esprits pendant que les factory sont à la traîne avec Dani Pedrosa, sixième, à 1,131 seconde, Valentino Rossi, septième, 1,341 seconde, Jorge Lorenzo, neuvième, à 1,467 et Marc Marquez, toujours fragile, onzième, à 1,481.

C’est avant tout sur les pilotes Tech3 qu’Iwata a pu compter pour contrer sa propre progéniture avec Bradley Smith, troisième et Pol Espargaro, cinquième.

Ce n’était décidément pas la journée des pilotes d’usine puisqu’après Espargaro pour Yamaha, Bautista pour Honda, c’est Andrea Iannone (bien que pilote d’usine aussi mais détaché chez Pramac) qui mène le peloton des pilotes Ducati.

On soulignera aussi la bonne performance de Nicky Hayden, dixième, qui devance  Stefan Bradl mais aussi et surtout Marc Marquez.

Pour Scott Redding, en revanche, les choses semblent plus compliquées puisqu’il n’est que dix-neuvième, à 3,294 secondes d’Espargaro et 237 millièmes devant Mike Di Meglio.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook      

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store