Alexis Masbou sonne la charge pour Honda



5ème au cumul des 2 séances d’essais du jour, Alexis Masbou ne masquait pas sa satisfaction. Certes il reste un peu plus de 4/10èmes de secondes à reprendre à Romano Fenati, mais pour la première fois depuis un an et demi, le français a pu rouler sans attelle ni traitement contre la douleur. Aux commandes d’une Honda « survitaminée » par le HRC, Alexis confirme qu’il faudra compter avec lui cette saison.

 

 

 

 

 

 


GP-Inside : Alexis, si l’on avait écrit à l’avance le scenario de cette première journée avec un tel résultat, on aurait eu du mal à y croire non ?

Alexis Masbou : « Franchement, je ne m’attendais pas à un tel résultat. D’abord, je suis satisfait de la moto parce qu’il y a une grosse évolution, et je suis également content d’avoir pu sortir un aussi beau tour chrono. Cela dit, il faut garder à l’esprit que ce n’est que la première journée d’essais, tout le monde est en train de se mettre en place. Je sais également que je me sens souvent très bien sur ce circuit, donc ça me motive encore plus. On verra comment cela évoluera demain, on va faire en sorte que ce bon résultat se poursuive ».

GP-Inside : Quelles sont les différences entre la machine que tu pilotais à Jerez la semaine passée et celle que tu as exploité aujourd’hui ?

Alexis Masbou : « Tout a changé en fait, et on peut dire que ce n’est plus du tout la même moto. Le châssis a été modifié et même s’il garde la même géométrie, il a été modifié de manière à pouvoir changer les réglages plus rapidement durant les séances d’essais. Evidemment, le moteur et l’échappement ont changé eux aussi comme c’était prévu et annoncé. Les cartographies du moteur et l’injection sont différents. Pour résumer, on a une toute nouvelle moto ! Ça ne se voit pas parce que les carénages sont identiques, et je n’ai eu qu’à faire 100 mètres à son guidon pour m’apercevoir qu’elle marchait mieux. On a fait un vrai pas en avant.

 GP-Inside : Physiquement, ton poignet va mieux ? Tu pourras tenir une course entière dimanche ?

Alexis Masbou : « Tenir toute la durée d’une course sans attèle et sans antalgique, je ne sais pas encore. Mais aujourd’hui, par rapport au nombre de tour que j’ai effectué, je vois bien qu’il y a un net progrès dans ce domaine comparé aux tests de Jerez la semaine dernière. Maintenant, je suis conscient que cela va être difficile, j’ai encore 3 jours devant moi pour améliorer cet aspect des choses et on va continuer à travailler pour gagner en force et en mobilité ».

GP-Inside : Est-ce que le résultat de cette première journée modifie tes ambitions pour ce GP du Qatar ou conserves-tu comme ambition de « simplement » ramener des points ?

Alexis Masbou : « Non, je ne change rien sur mes ambitions, je dois vraiment faire preuve de patience. Evidemment, s’il y a un coup à jouer, je le tenterai. Vu les chronos que l’on a réalisés aujourd’hui, je vais essayer de partir avec les hommes de tête et on verra après. Si je n’arrive pas à accrocher ce premier groupe, ce sera sans doute plus difficile. Je vais donc avant tout me concentrer pour faire la meilleure qualification possible. Ensuite, si j’arrive à partir avec le premier groupe, j’essaierai de me maintenir là le plus longtemps possible. Après, dans les derniers tours, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Mais pour le moment, je ne me mets aucune pression par rapport à ça, je veux continuer à travailler sur la moto parce que sur ce point on n’est pas encore au niveau optimal et je peux encore améliorer mes sensations au guidon de ma machine ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de