Stefan Bradl explique pourquoi il n'a pas passé de pneu tendre.



Hier, sur le Circuit International de Losail, Stefan Bradl, le pilote du LCR Honda MotoGP Team, a pris la piste au guidon de sa RC213V pour ébaucher la mise au point de sa machine en couvrant un total de 19 tours.

Déjà présent ici lors des essais pré-saison, son temps de 1’56.726 (12ème chrono) peut paraître assez modeste par rapport à ses performances habituelles.
Il faut dire que, contrairement à Aleix Espargaro, le poleman provioire, le pilote allemand n’a pas passé de pneu tendre.
Il s’explique, dans son communiqué de presse. 

 

 

 Stefan Bradl – 12ème – 1’56.726 : “Notre objectif aujourd’hui était de préserver nos pneumatiques pour les prochains jours afin de disposer d’options supplémentaires pour demain et les qualifications. Il était important pour nous d’évoluer en gommes dures du début à la fin de la séance et c’est la raison pour laquelle nous savions que nous ne pouvions pas briguer les avant-postes sur la feuille des temps. Les conditions de roulage étaient sensiblement les mêmes qu’il y a deux semaines et l’adhérence assez précaire. Nous avons eu aujourd’hui un premier aperçu et nous allons commencer à pousser davantage demain en affinant la mise au point de la moto.”

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de