Losail – MotoGP, FP2 : Espargaro confirme. Ducati et Honda progressent. Yamaha Factory, non.



La deuxième séance d’essais des MotoGP s’est élancée dans des conditions toutes aussi bonnes que la veille; 25°, une piste à 28° et un petit vent de 13km/h.

Pour clarifier la situation concernant les pneumatiques, seuls deux pneus sont disponibles pour l’ensemble du plateau des motos; dur et medium pour les Factory, medium et tendre pour les Open. Cela explique que l’on n’ait pas vu, hier, le super-tendre réservé aux Open.

 

 

Dès le premier tour, Michael Laverty rencontre des problèmes sur son Aprilia du team PBM, suivi peu après d’une chute assez conséquente de Pol Espargaro sur sa Tech3, heureusement sans gravité pour sa clavicule.

Rapidement, c’est Alvaro Bautista qui se porte en tête du classement, en 1.56.104 (à comparer au 1.55.201, meilleur temps hier), devant Aleix Espargaro qui rentre à son stand après seulement trois tours..

Au bout de 10 minutes, on a Rossi 4, Lorenzo 5, Dovizioso 6, Marquez 8 et Pedrosa 11.

Cinq minutes plus tard, Pol Espargaro conjure le mauvais sort de sa chute et s’empare du meilleur temps.

Jorge Lorenzo rentre au stand, toujours mécontent de son pneu arrière.

Peu avant la mi-séance, Aleix Espargaro réalise un 1.55.283, très proche du meilleur temps d’hier, en pneu dur, devant Stefan Bradl (1.55.856).

A mi-séance, Dani Pedrosa et Marc Marquez haussent le ton en se positionnant en 2ème et 3ème position. Dovizioso 6, Rossi est 8, Lorenzo 11, Crutchlow 13.

Pol Espargaro, le mors entre les dents, sort à nouveau de la piste, sans chuter cette fois.
Marc Marquez manque de perdre l’équilibre sur sa moto mais, une fois de plus, se rattrape in-extremis.

Tout le monde utilise le pneu Medium « noir », soit l’attribution la plus tendre pour les Factory, la plus dure pour les Open.

Nouveau run de Lorenzo, nouveaux hochements de tête négatifs en rentrant au stand.

Cinq minutes avant la fin, Andrea Dovizioso montre les dents en s’emparant de la seconde position, en 1.55.320.
Du coup, Aleix Espargaro remet un coup de collier avec un pneu tendre (blanc) et réalise un 1.55.054, soit mieux qu’hier mais surtout nouveau record de la piste, puis casse carrément la barre des 1.55 en 1.54.989.
Rossi a essayé le pneu le plus dur (rouge) durant son dernier run, sans grand succès.

Au final, confirmation d’Espargaro, mais Ducati et Honda progressent. Yamaha Factory, non.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de