Jorge Lorenzo : « La qualification ? Entre la septième et la quatrième place au mieux »



Depuis le début du week-end, les Yamaha factory ont temporairement repris le rôle que tenaient les Ducati les saisons dernières…à la traîne !

Handicapé par des gommes auxquelles la M1 ne s’adapte que difficilement, le double Champion du Monde n’est pas à prendre avec des pincettes. Il déclarait d’ailleurs à GPOne « Hier (ndlr, avant-hier) j’étais énervé, aujourd’hui (ndlr, hier) je suis seulement fâché ».

Le problème reste le même depuis Sepang et si l’Espagnol réussissait en di de séance à gagner quelques dixièmes, il le faisait en prenant tous les risques afin d’éviter de se retrouver en Q1.

« Au moins, nous sommes un peu plus proches même si mon tour rapide, je l’ai fait à tombeau ouvert en prenant tous les risques. Le problème ce sont les pneus, comme c’était déjà le cas à Sepang. Nous n’arrivons pas à trouver la solution. Et c’est la même chose pour Valentino ! En Malaisie, il a été rapide sur un tour, mais pas sur le rythme. Pour Honda et Ducati, c’est différent, leurs machines s’adaptent mieux ».

Quant à ses espoirs pour la qualification de ce soir, le Majorquin se montre tout aussi pessimiste, ou plutôt réaliste puisqu’en aucun cas, il ne veut entendre parler d’une pole qui semble plus que jamais inaccessible.   

« De la quatrième à la septième place sur la grille. Dans la course, cependant, l’Open ne sera pas en mesure d’utiliser les pneus tendres et nous ne devrions pas cet inconvénient. Vingt-deux tours sont longs, ce qui pourrait nous aider, le caoutchouc a une baisse décidé après quelques tours ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de