Alexis Masbou : « c’est désormais à moi de mettre tout bout à bout »



Après un bon début de week-end, on s’attendait à tout sauf voir Alexis Masbou en quatorzième position. En effet, le pilote d’Albi s’était jusque-là hissé parmi les meilleurs et on espérait donc le voir figurer sur une des deux premières lignes.

Malheureusement, l’albigeois partait à la faute en début de séance et devait se contenter de limiter la casse vu le peu de temps qui lui restait.

Toutefois, comme il le confiait à Gilles della Posta en fin de session, cette quatorzième place n’est pas rédhibitoire d’un bon résultat en fin de course car le pilote HRC est bien et comme l’atteste les performances de Rins et Marquez, la Honda l’est tout autant.     

GPi : Alexis, une première qualification qui n’a pas spécialement débuté comme prévu !

Oui, forcément, en chutant ainsi dès le début, ce n’était pas la meilleure manière se mettre dans le bain. La piste était un peu plus délicate en raison de la pluie matinale qui a ramené un peu de poussière. En conséquence, j’étais parti un peu plus prudemment que d’habitude mais je me sentais à l’aise malgré le fait que la moto glissait.

Malheureusement, j’ai essayé d’en faire un peu plus et visiblement, c’était déjà un petit peu trop. Et puis, le temps de rentré au box et de réparer la moto j’avais un peu perdu confiance. Pourtant, la piste avait progressé et je me suis retrouvé un peu en décalage. Alors malgré un bon chrono en fin de séance, c’était insuffisant.

GPi : Le point rassurant, c’est que quatorzième sur la grille, ce n’est pas encore si grave que ça.

Quatorzième ça reste raisonnable. Bien entendu, je me serais bien vu dans le top10 mais on peut malgré tout réussir une course correcte en entrant dans les 10 et même dans les 5. Il faut relativiser, on n’est pas idéalement placé mais on n’est pas non plus à la rue. On va devoir travailler pendant le warm-up, d’une part, pour que je reprenne confiance et d’autre part, pour revoir les réglages dont on n’était plus tout à fait certains en fin de séance.

GPi : Le départ va être crucial. Tu t’élanceras avec un nouveau moteur, va falloir s’entraîner en fin de séance ?

On s’est déjà bien entraîné à la fin de chaque séance pour comprendre ce nouveau moteur et savoir comment l’utiliser pour prendre les départs. Jusqu’à présent, j’ai réussi des départs assez rapides. Bien entendu, je ne veux pas préjuger du niveau des autres mais par rapport aux autres saisons, j’ai gagné plus de deux dixièmes sur chaque départ. Mais c’est demain qui compte et on verra au bout de la ligne droite ce que l’histoire raconte. J’espère qu’elle dira que j’ai gagné quelques places.

GPi : Autre point rassurant, il y a deux Honda sur la première ligne. Le potentiel est donc là !

Dès le début du week-end, je me suis aperçu qu’il y avait une grosse amélioration. Les chronos réussi par Rins et Marquez sont impressionnants et même si, en pleine forme, je ne pense pas déjà être en mesure de me hisser à ce niveau-là, je suis bien et c’est désormais à moi de mettre tout bout à bout pour obtenir un bon résultat ».   

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de